oiseau-mouche

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1632) Composé de oiseau et de mouche, en rapport avec la très petite taille de ces oiseaux.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
oiseau-mouche oiseaux-mouches
\wa.zɔ.muʃ\
Un oiseau-mouche.

oiseau-mouche \wa.zɔ.muʃ\ masculin

  1. (Ornithologie) Colibri.
    • Ce que nous avons dit de la beauté de l’oiseau-mouche, de sa vivacité, de son vol bourdonnant et rapide, de sa constance à visiter les fleurs, de sa manière de nicher et de vivre, doit s’appliquer également au colibri. Un même instinct anime ces deux charmans oiseaux, et c’est leur ressemblance qui les a fait souvent confondre sous un même nom, cependant ils différent l’un de l’autre par un caractère évident et constant. Cette différence est dans le bec ; celui des colibris, égal et affilé, n’est pas droit comme dans l’oiseau-mouche, mais courbé dans toute sa longueur. De plus, la taille svelte et légère des colibris parait plus allongée que celle des oiseaux-mouche; ils sont généralement plug gros : cependant il y en a de plus petits que les grands oiseaux-mouche.— (A. Espeisse, La volière des enfans : histoire des oiseaux, les plus intéressans à connaître, Paris, 1846, p.80)
    • Oiseaux-mouches aux couleurs resplendissantes. — (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1868)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • Canada (Québec, Mauricie, Shawinigan) : écouter « oiseau-mouche [Prononciation ?] »

Références[modifier le wikicode]