vair

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin varius.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
vair vairs
/vɛʁ/
Vair (n°1) et variantes comme le contrevair (n°3). (2)

vair /vɛʁ/ masculin

  1. (Vieilli) Fourrure blanche et grise de quelques races d’écureuils et particulièrement de celle du petit gris.
    • Son costume se composait d’une tunique verte, fourrée au col et aux poignets avec du menu vair, sorte de fourrure inférieure en qualité à l’hermine et provenant, à ce que l’on croit, de la peau de l’écureuil gris. (Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Le vair et le petit-gris durent être prohibés au milieu du XIIème siècle. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, 1873)
  2. (Héraldique) Fourrure de l’écu, figurée par de petites cloches alternées d’azur et d’argent, disposées de telle sorte que la pointe des pièces d’azur est opposée à la pointe des pièces d’argent.
    • Tel porte de vair.
    • L'identité des familles ne s'établit que d'après les armoiries, et nous avons déjà donné celles de cette famille (l'écusson bandé de vair et de gueules de six pièces). (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Angélique, 1854)
Note[modifier | modifier le wikitexte]
Ce mot est surtout connu par le débat récurrent sur le conte Cendrillon, où des pantoufles de verre jouent un rôle important. (Aucune des versions traditionnelles du conte n’emploie le mot vair ; c’est Honoré de Balzac qui fit cette « rectification » en 1841, suivi par Émile Littré.)

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Ancien français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin varius.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

vair /Prononciation ?/

  1. Variable, changeant, mobile.
  2. Bigarré.
  3. Brillant, irisé, de couleur variées.
  4. Luisant, poli.
  5. Gris pommelé (en parlant d'un cheval), gris cendré en parlant de la fourrure de l’écureuil.
  6. Qualifie le brillant de la fourrure.

Variantes[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

vair /Prononciation ?/ masculin

  1. Vair, fourrure.

Variantes[modifier | modifier le wikitexte]

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

vair /Prononciation ?/

  1. Variante de voir.

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècle, édition de Paris, 1881-1902, F. Vieweg (vair)

Anglais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du français vair.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

vair /vɛə/

  1. (Héraldique) Vair (en général blanche et bleue).

Romanche[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Forme et orthographe du dialecte puter.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

vair /Prononciation ?/

  1. Voir.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]