motecallemin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Pluriel de l’arabe متكلم, mutakallim (« parleur, discoureur »), de تكلم, takalam (« parler »), lui-même de كلام, kalâm (« parole, raison, discours philosophique »). Le français emprunte souvent un mot arabe désignant une personne sous sa forme plurielle → voir assassin, bédouin, fedayin, moudjahidin et taliban. Le mot est proprement un pluriel (voir la première citation) qui comme les mots précités, peut prendre la marque du pluriel français (seconde citation).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
motecallemin motecallemins
\Prononciation ?\

motecallemin \Prononciation ?\ masculin

  1. (Religion islamique) Philosophes arabes qui, pour combattre le péripatétisme, l'idée d'éternité de la matière et la négation de la création, argumentaient de l'atomisme d'Épicure, modifié selon leur point de vue, et s'efforçaient d'établir un scepticisme absolu devant tourner au profit de la foi révélée.
    • On voit que les motecallemin, ou les atomistes, comptaient dans leur sein des motazales et des ascharites. Ces sectes et leurs différentes sub divisions ont dû nécessairement modifier çà et là le système primitif et le faire plier à leurs doctrines. — (Dictionnaire des sciences philosophiques, 1844)
    • Quels siècles d'histoire elle suppose, que d'efforts d'intelligences ! II y a Aristote et Platon, les philosophes hébreux et talmudistes, les karaîtes et les rabbins, les musulmans orthodoxes et les motecallemins. — (Cahiers du Sud, Volume 18, 1939)

Variantes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]