multitudinisme

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom commun 1) De multitude. Mot créé en 1842 par André Vinet pour caractériser une église ouverte à tous, même sans être religion d’État.[1]

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
multitudinisme multitudinismes
\myl.ti.ty.di.nism\

multitudinisme \myl.ti.ty.di.nism\ masculin

  1. Dans le protestantisme, caractère d’une église n’exigeant pas de ses membres une profession de foi, par opposition aux églises confessantes[1].
  2. Principe au nom duquel une église protestante continue d’offrir des services (mariages, services funèbres, etc.) à une population qui n'est pas membre de l'église[2].

Nom commun 2[modifier le wikicode]

multitudinisme

  1. (Sciences) (Philosophie) Vision du monde comme étant constitué d’éléments simples interagissant par des forces décroissant avec la distance. [3]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. a et b André Birmelé, « Église », Dossiers de l'encyclopédie du protestantisme, Cerf, Labor et Fides, 2001, p.85
  2. Olivier Bauer; « Les Rites protestants en Polynésie française: "Quand faire, c'est dire !" », L’Harmattan, 2003, p.121-122
  3. Bernard d’Espagnat, « Le crépuscule du miltitudinisme »