mysophobe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du grec ancien μύσος, músos (« abomination, crime, souillure ») et φόβος, phóbos (« peur, effroi »).

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
mysophobe mysophobes
\mi.zo.fɔb\

mysophobe \mi.zo.fɔb\ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) Qui est atteint de mysophobie.
    • J'ai en un domestique mysophobe; son bonheur, c'était de passer sa journée à nettoyer les cuivres, les chenets, boutons de porte, lustres, enfin tout ce qui dans l'appartement était en métal ou susceptible de briller; […]. — (Édouard Gélineau, Des peurs maladives ou phobies, Paris : Société d'éditions scientifiques, 1894, p. 92)
    • Une psychasthénique mysophobe, avec rituels de propreté, n’a accusé aucune amélioration par le R 1625. Il convient cependant de multiplier les essais chez les obsédés-phobiques. — (Acta neurologica et psychiatrica belgica, vol. 59, Société de Médecine mentale de Belgique, 1959, p. 355)
    • Sa froideur glaciale, son regard méfiant, comme s'il voulait vérifier que l’avocate était bien sa cousine, lui rappelèrent une image du passé, celle d'un jeune homme mysophobe, se lavant les mains de manière compulsive, vivant dans la terreur des microbes et de la contagion […]. — (Juliette Aknin, Ambiguïtés, Fauves éditions, 2019, p. 23)

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
mysophobe mysophobes
\mi.zo.fɔb\

mysophobe \mi.zo.fɔb\ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) Personne qui est atteinte de mysophobie.
    • Les collectionneurs, les onomatomanes, les scrupuleux de toute nature, les arythmonomanes, les mysophobes, les métallophobes, constituent un grand groupe naturel auquel on a donné le nom assez impropre de dégénérés. Malgré le correctif de supérieur appliqué à certains de ces dégénérés, le terme est mauvais. Ces maladies sont avant tout héréditaires. — (« Revue des cours et des cliniques : Hospice de la Salpêtrière », présentée par M. le professeur Charcot, dans la Gazette hebdomadaire de médecine et de chirurgie, n° 7 du du 15 février 1889, en recueil annuel : 2e série - tome 26, Paris : chez G. Masson, 1889, p. 107)
    • Béard et après lui M. Levillain, croit que les Mysophobes sont des dégénérés ayant des antécédents héréditaires, ou tout au moins des Neurasthéniques, cela n'est pas ; sans doute cette Phobie s'associe, comme dit notre dernier confrère au délire du toucher et même à certains tics ; sans doute, ils ont, eux aussi, certains du moins, des ascendants névrosiques, mais la mysophobie atteint le plus souvent des gens minutieux ou méticuleux par tempérament, par exemple, des vieilles filles ou des garçons âgés, célibataires. — (Édouard Gélineau, Des peurs maladives ou phobies, Paris : Société d'éditions scientifiques, 1894, p. 92)
    • À quelques nuances près, vous pourriez pratiquement être classée dans la catégorie des mysophobes. Votre attitude – tout à fait irrationnelle, d'un point de vue extérieur – est très pénible pour vos proches. Elle a même fini par vous coûter votre mariage. — (M.I.A. (pseudonyme collectif), Transe : Son destin est entre vos mains, Toulouse : Éditions Hélène Jacob, 2017, chap. 77)

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]