nympholepte

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Antiquité grecque : homme consacré au culte des Nymphes et inspiré par elles.
Selon Plutarque, il y avait un oracle au sommet du mont Cithéron dans l’antre des nymphes sphragitides. Les gens du lieu étaient possédés et étaient dits nympholeptes.
Le mot se retrouve dès le XIXe siècle au moins dans une édition des Vies de Plutarque : « Aristide, de son côté, avait envoyé consulter l’oracle de Delphes : le dieu répondit que les Athéniens triompheraient des ennemis s’ils faisaient des prières à Jupiter, à Junon Cithéronienne, à Pan et aux 205 nymphes Sphragitides ; s’ils sacrifiaient aux héros Androcratès, Leucon, Pisandre, Damocratès, Hypsion, Actéon et Polydius, et qu’ils ne risquassent de bataille que dans leur propre pays, sur le champ de Cérès Éleusienne et de Proserpine. Cet oracle jeta Aristide dans une grande perplexité : les héros que le dieu ordonnait d’honorer par /les sacrifices étaient, il est vrai, les ancêtres des Platéens, et l’antre des nymphes Sphragitides était sur une des croupes du mont Cithéron, tourné vers le couchant d’été. Il y avait, dit-on, autrefois un oracle dans cet antre, et la plupart des habitants du pays étaient possédés de l’esprit prophétique : ces inspirés se nommaient Nympholeptes (23). Mais ne promettre la victoire aux Athéniens qu’autant qu’ils combattraient dans le champ de Cérès Éleusienne et sur leur propre territoire, c’était rappeler et transporter de nouveau la guerre dans I’Attique. » (Vie d’Aristide, Plutarque, LES VIES DES HOMMES ILLUSTRES. TOME DEUXIÈME : VIE D’ARISTIDE - ΑΡΙΣΤΕΙΔΗΣ, traduction française : Alexis Pierron)
Mot repris par Vladimir Nabokov dans son roman Lolita, 1955. De nympho- (« nymphette »), avec le suffixe d’origine grecque -lepte, apocope de -leptique (« qui prend »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
nympholepte nympholeptes
\nɛ̃.fɔ.lɛpt\

nympholepte \nɛ̃.fɔ.lɛpt\ masculin

  1. (Sexualité) Homme attiré sexuellement par les nymphettes.
    • Toutes les enfants entre ces deux âges sont-elles des nymphettes ? Non, assurément pas. Le seraient-elles que nous aurions depuis beau temps perdu la raison, nous qui avons vu la lumière, nous les errants solitaires, les nympholeptes. — (Nabokov, traduction de E. H. Kahane, Lolita, Gallimard, « Du monde entier », 1959, chap. V, p. 22)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]