outrageusement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de outrageux, par son féminin outrageuse, avec le suffixe -ment.

Adverbe [modifier le wikicode]

outrageusement \u.tʁa.ʒøz.mɑ̃\

  1. D’une manière outrageuse, avec outrage.
    • L’ayant traité outrageusement le renvoyèrent sans lui rien donner, […] — (Louis-Isaac Lemaistre de Sacy, Bible, Évang. St Luc, XX, 11)
    • L’empereur se mit en colère, et, le chargeant de la perte du dernier combat, lui reprocha outrageusement son peu de conduite ou son peu de cœur, […] — (Esprit Fléchier, Historique de Théod. I, 61.)
    • (Figuré)Il [un billet] était cacheté d’une épingle qui l’a outrageusement piqué, […] — (Pierre Augustin Caron de Beaumarchais, Mar. de Figaro, IV, 9.)
  2. D’une manière violente, excessive.
    • Le père Payen fut volé l’autre jour, et battu outrageusement à la tête ; on ne croit pas qu’il en réchappe, […] — (Marquise de Sévigné, 439.)
    • Le curé de campagne qui, ayant été outrageusement volé par ses ouailles […] — (Voltaire, Dict. phil. Enfer.)
    • Ce monsieur de Cossé seul dérange la fête ; Comment te semble-t-il ? - Outrageusement bête, […] — (Victor Hugo, le Roi s’amuse, I, 2.)
    • … il était insensé de risquer une aussi colossale partie à l’heure où notre alliée la Russie venait d’être outrageusement battue en Extrême-Orient, […] — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)

Synonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]