parangonage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir parangonnage

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
parangonage parangonages
\pa.ʁɑ̃.ɡɔ.naʒ\

parangonage masculin

  1. (Typographie) (Rare) Variante orthographique de parangonnage.
    • Les plus grande difficultés que l’algèbre présent dans la composition, vienne des fractions sur fractions, qui exigent un parangonage avec le texte de l’ouvrage où se rencontre l’algèbre. — (Antoie-François Momoro, Traité élémentaire de l’Imprimerie ou Le Manuel de l’imprimeur, Paris, 1793, page 45)
    • L’atelier dont tous les caractères ont une identité précise à cet égard, a, je le répète, le double de valeur d’un autre où le moindre rapport de caractère à caractère ne peut se faire qu’à l’aide du parangonage, avec des lames de plomb, de carte ou de papier. — (La typographie, Poëme, M. L. Pelletier, Genève, 1832, pages 226‒227)
  2. (Économie) (Rare) Variante orthographique de parangonnage.
    • Une autre démarche utilisée par certaines institutions publiques européennes pour évaluer l’efficacité de leurs interventions est intéressante à signaler : le « benchmarking » ou le parangonage. — (André Rosanvallon, La gestion des opérations d’aide au développement, entre critiques et réalisme, L’Harmattan, 2011, page 296)