penture

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Apparu au XIIIe siècle, technique du latin populaire (bas latin) penditura.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
penture pentures
\pɑ̃.tyʁ\
Une penture.

penture \pɑ̃.tyʁ\ féminin

  1. Bande de fer clouée ou rivée transversalement sur une porte ou une fenêtre pour la soutenir sur le gond.
    • Il y a de fortes pentures à cette porte.
    • Il tira d’un grand coffre à pentures un des livres nouvellement venus de Constantinople. — (Anatole France, Messer Guido Cavalcanti, dans Le Puits de Sainte Claire, 1895)
    • Il avait fait du bois, il avait bouché des gouttières, il avait cloué les pentures du volet qui brandouillait toute la nuit. — (Joseph Zobel, La Brocante de poésie, dans le recueil Le Soleil partagé, 1964, p. 172)
    • Le premier défi qu’il a eu à surmonter fut de créer une penture à pivot double qui permettrait à la porte [d’automobile] de conserver une certaine rigidité lorsqu’elle serait ouverte. — (Le Soleil, 17 octobre 2005)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]