pestilentiel

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de pestilence et du suffixe -iel.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin pestilentiel
\pɛs.ti.lɑ̃.sjɛl\
pestilentiels
\pɛs.ti.lɑ̃.sjɛl\
Féminin pestilentielle
\pɛs.ti.lɑ̃.sjɛl\
pestilentielles
\pɛs.ti.lɑ̃.sjɛl\

pestilentiel masculin

  1. Qui a les caractères de la peste.
    • Des maladies pestilentielles désolaient de plus les Gaulois campés dans des bas-fonds, au milieu d'un cercle d'éminences et sur un terrain brûlant, que tant d'incendies avaient imprégné d'exhalaisons enflammées, et où le moimdre vent les offusquait de poussière et de cendre. — (Histoire romaine de Tite-Live, traduction de M. Dureau de Lamalle, revue par M. Noël, 1re décade, tome 3, Paris : chez Guiguet & Michaud, & chez H. Nicolle, 1810, p. 179)
  2. Qui donne la peste et, par extension, qui est infecté.
    • À Mogador, nouvelle relâche, […]. C’est là qu’ils embarquèrent la Mort Pourpre, et ils remirent à la voile en emportant les germes pestilentiels. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 419 de l’éd. de 1921)
  3. Qui émet une odeur nauséabonde.
    • La pestilentielle odeur de friture à l’huile qui s’échappe de l’entrepont fait le trait d’union entre les cuisines espagnoles et les cuisines marocaines et met déjà le cœur à l’envers. — (Wladimir d’Ormesson, La Question de Tanger in « La Revue de Paris », 1922)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]