poltronnerie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de poltron, avec le suffixe -erie.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
poltronnerie poltronneries
\pɔltʁɔnʁi\

poltronnerie \pɔltʁɔnʁi\ féminin

  1. Lâcheté, manque de courage.
    • Cette bibliothèque, qu'avaient épargnée des Tartares, devait périr par l'incurie des autorités russes et la poltronnerie de quelques savans, qui envoyèrent à leur place un escadron de Cosaques, pour faire l'inventaire des livres. — (Jean-Jacques Ampère, La Chine et les travaux d'Abel Rémusat, Revue des Deux Mondes, 1832, tome 8)
    • Je pourrais choisir d'autres exemples, pour montrer que le facteur le plus déterminant de la politique sociale est la poltronnerie du gouvernement. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence Chap.I, Lutte de classe et violence, 1908, p.84)
    • Don Juan — Peste soit l'insolent, couvre au moins ta poltronnerie d'un voile plus honnête, sais-tu bien qui est celui à qui j'ai sauvé la vie. — (Molière, Don Juan, acte III, scène V)
  2. Action qui dénote la lâcheté, le défaut de courage.
    • C’est un lâche, il a fait mille poltronneries. - C’est une poltronnerie sans exemple.


Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]