processionnaire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de procession avec le suffixe -aire.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
processionnaire processionnaires
\pʁɔ.se.sjɔ.nɛʁ\
Chenilles processionnaires. (1)
Un masque processionnaire. (2)

processionnaire \pʁɔ.se.sjɔ.nɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à une procession, destiné à être utilisé lors d’une procession.
    • Le cimetière avait une entrée processionnaire.
    • Luxe des équipages, éclat des toilettes et des bijoux, chapeaux soulevés, saluts militaires : toute une société - la bonne - paradait ainsi pendant deux ou trois heures pour se montrer tout en s’examinant, en un rituel processionnaire. — (Jean-Claude Carrière, Tous en scène, page 216, 2007)
    • Et cependant, la supposition que je pourrais un jour être l’ami de telle ou telle de ces jeunes filles, que ces yeux dont les regards inconnus me frappaient parfois en jouant sur moi sans le savoir, comme un effet de soleil sur un mur, pourraient jamais par une alchimie miraculeuse laisser transpénétrer entre leurs parcelles ineffables l’idée de mon existence, quelque amitié pour ma personne, moi-même je pourrais un jour prendre place entre elles, dans la théorie qu’elles déroulaient le long de la mer – cette supposition me paraissait enfermer en elle une contradiction aussi insoluble, que si devant quelque frise antique ou quelque fresque figurant un cortège, j’avais cru possible, moi spectateur, de prendre place, aimé d’elles, entre les divines processionnaires. — (Marcel Proust, À la recherche du temps perdu - À l’ombre des jeunes filles en fleurs, 1919, Gallimard-Folio, 1988, page 361)
  2. Qualifie des chenilles qui se déplacent en groupe l’une derrière l’autre sous la forme d’une procession.
    • Lorsque les chenilles processionnaires rentrent dans leur bourse après un repas, elles sont guidées vers ce but connu par le fil de soie conducteur qu’elles ont émis à l’aller et qui leur sert au retour. — (E.-L. Bouvier, La vie psychique des insectes, page 197, 1918, Flammarion)
    • La maison de Cyrille Verchère où nous faisions étape, lorsque chaque année nous nous rendions à pied à Genève en deux ou trois jours par les sentiers, résignés, fourbus, alignés comme des chenilles processionnaires. — (Jean-Baptiste Harang, Nos cœurs vaillants, Paris, Grasset, 2010, p. 71)

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
processionnaire processionnaires
\pʁɔ.se.sjɔ.nɛʁ\

processionnaire \pʁɔ.se.sjɔ.nɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Religion) Personne défilant à une procession.
    • Voilà pourquoi les maîtres de maison font des offrandes à tous les processionnaires comme au chamane. — (Société d’ethnographie (Paris), L’Ethnographie, volume 78-79, n°86-91, page 157, 1982)

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
processionnaire processionnaires
\pʁɔ.se.sjɔ.nɛʁ\

processionnaire \pʁɔ.se.sjɔ.nɛʁ\ féminin

  1. (Entomologie) Chenille processionnaire.
    • Trousseau nous a appris que le nid des processionnaires renfermé dans un bocal conserve encore au bout de dix ans ses propriétés, et peut faire naître sur la peau une éruption papulo-érythémateuse accompagnée d’une vive démangeaison. — (Georges Hayem, Leçons de thérapeutique, volume 1, page 325, 1887)

Références[modifier le wikicode]