pyromaque

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du grec ancien πυρομάχος, pûromakhos (« pare-feu, qui combat le feu, ardent au combat »).

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
pyromaque pyromaques
\pi.ʁɔ.mak\

pyromaque \pi.ʁɔ.mak\ masculin et féminin identiques

  1. Se dit des minéraux qui donnent des étincelles par le choc du briquet.
    • Silex pyromaque.
    • Cette déclaration les soulagea, et quand ils eurent vu des calcaires à polypiers dans la plaine de Caen, des phyllades à Balleroy, du kaolin à Saint-Blaise, de l’oolithe partout, et cherché de la houille à Cartigny et du mercure à la Chapelle-en-Juger, près Saint-Lô, ils décidèrent une excursion plus lointaine, un voyage au Havre, pour étudier le quartz pyromaque et l’argile de Kimmeridge. — (Gustave Flaubert, Bouvard et Pécuchet, Lemerre, Paris, 1881)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]