rééducation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : reeducation

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

→ voir re- et éducation.
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
rééducation rééducations
\ʁe.e.dy.ka.sjɔ̃\
Appareil motorisé de rééducation. (définition n°2)

rééducation \ʁe.e.dy.ka.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de rééduquer.
    • Dans les milieux de l’Éducation Nationale, d’aucuns finiront par retourner l’argument dévalorisant les G.A.P.P. et la rééducation scolaire, en mettant en avant que ceux-ci s’opposent au processus. (Philippe Mazereau, La déficience mentale chez l'enfant entre école et psychiatrie, L’Harmattan, 2002, p.402)
  2. Action de refaire l’éducation d’une fonction lésée par accident.
    • Après ma fracture du bassin, et au terme d’une rééducation peu satisfaisante chez le kiné, je suis allée chez une fasciathérapeute : […]. (Florence Emptaz, Fête des mères, Stock, 2009)
    • Elle peut être commencée en milieu rhumatologique et poursuivie si nécessaire en centre de rééducation spécialisée (à condition que ce dernier en ait l’expérience) ou sous le contrôle d’un rééducateur ou d’un kinésithérapeute libéral. (Jacques Sany, Polyarthrite rhumatoïde de l’adulte : conception actuelle, 2003, p.262)
  3. (Politique) Endoctrinement idéologique forcé.
    • Les cadres du parti sont persécutés et envoyés dans des camps de rééducation à la campagne, de même que des centaines de milliers d'intellectuels. (Petit Futé : Chine, 2006-2007, p. 48)
    • Deux des camps, les numéros 15 et 18, recèlent des zones de rééducation où quelques détenus ont la chance de bénéficier des enseignements salutaires de Kim Jong Il […]. (Blaine Harden, Rescapé du camp 14, Belfond, 2012)

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]