rebuke

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du français rebouquer (« repousser »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
rebuke
\Prononciation ?\
rebukes
\Prononciation ?\

rebuke \ri.ˈbjuːk\

  1. Apostrophe, reproche, réprimande.
    • He only knew that, whereas he had meant to terminate the interview with a grave yet stinging rebuke to her, she had given the effect of terminating the interview with a graceful yet stinging rebuke to him. — (Henry Sydnor Harrison, Queed, 2008 [édition en gros caractères, volume 1), Booksurge Publishers, collection « Read How You Want », 2008, page 344. → lire en ligne)
      Il savait seulement que, alors qu’il avait eu l’intention de terminer l’entretien par une réprimande grave mais cinglante, elle lui avait donné l’effet de terminer l’entretien par une réprimande gracieuse mais cinglante.

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Verbe [modifier le wikicode]

Temps Forme
Infinitif to rebuke
\ri.ˈbjuːk\
Présent simple,
3e pers. sing.
rebukes
\ri.ˈbjuːks\
Prétérit rebuked
\ri.ˈbjuːkt\
Participe passé rebuked
\ri.ˈbjuːkt\
Participe présent rebuking
\ri.ˈbjuːk.ɪŋ\
voir conjugaison anglaise

to rebuke

  1. Réprimander.
    • The man, the influential governor of the province, sits and trembles before Paul as Paul talks to him about righteousness and rebukes him for his intemperance and warns him of the coming judgment for sinners. — (John R. Rice, The Woman Thou Gavest Me, Sword of the Lord Foundation, 1966 (réimpression 2000), page 21. → lire en ligne)
      L’homme, le gouverneur influent de la province, s’assied et tremble devant Paul alors que Paul lui parle de la justice et le réprimande pour son intempérance et l’avertit du jugement à venir pour les pécheurs.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]