sauvagesse

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Dérivé de sauvage, avec le suffixe -esse.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
sauvagesse sauvagesses
\so.va.ʒɛs\
Une « sauvagesse » de la Terre de Feu.

sauvagesse \so.va.ʒɛs\ féminin (pour un homme, on dit : sauvage)

  1. (Désuet) (Injurieux) Femme sauvage.
    • … Denyse avait accoutumé de porter devant elle un petit pagne de dentelles qui lui faisait ressembler à une sauvagesse élégante… — (Pierre Louÿs, Les aventures du roi Pausole, 1901)
    • Dire que j’ai failli tout abandonner pour cette petite sauvagesse — (Isabelle Eberhardt, Yasmina, 1902)
    • Ne m’enlevez pas une miette de notre passé ! Plutôt, ajoutez des anneaux à cette parure de sauvagesse où je suspends des fleurs, des coquillages irisés, des morceaux de miroir, des diamants et des amulettes… — (Colette, La Retraite sentimentale, 1907)
    • Les peignoirs de bain ne sont plus blancs : il sont bariolés à la sauvagesse, ocellés à la façon de pelages de tigresses et de panthères, et jetés, comme des capes, sur les épaules humides et les reins ruisselants. — (Léon Daudet, Souvenirs des milieux littéraires, politiques, artistiques et médicaux/Vingt-neuf mois d’exil, Grasset, réédition Le Livre de Poche, page 488)
    • – J’ai une autre idée : je serais un génie, et la hutte, elle, serait mon palais !
      – Ton palais ! s’écrie Estelle : oh ! mais pas du tout, c’est une hutte !
      – C’est un palais, vilaine sauvagesse !
      — (Colette Vivier, La maison des petits bonheurs, 1939, éd. Casterman Poche, page 228)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Modifier la liste d’anagrammes

Références[modifier le wikicode]