scélératesse

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) → voir scélérat et -esse

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
scélératesse scélératesses
\se.le.ʁa.tɛs\

scélératesse \se.le.ʁa.tɛs\ féminin

  1. Manière d’être, d’agir de celui qui est scélérat ; résultat de cette action.
    • Je drape la vile nudité de ma scélératesse sous quelques vieux haillons volés à l’évangile et passe pour saint à l’heure où je fais le diable. — (William Shakespeare, Richard III, acte I, scène 3)
    • Sire, je suis confondu que vous accueilliez avec cette gaieté sympathique une scélératesse que j’aurais jugée digne de toutes les flétrissures, en attendant les châtiments. — (Pierre Louÿs, Les Aventures du roi Pausole, 1901)
    • Comparez le prince de Fénelon avec celui de Machiavel ; […]. Vous verrez dans l’autre la scélératesse, la perfidie, et tous les crimes. — (Frédéric II et Voltaire, L’anti-Machiavel, 1739 (édition de 1947))
    • Les fastes du crime offrent peu d’exemple d’une scélératesse tout à la fois si déshonorée et si mal habile. — (Mirabeau, En réponse sur la procédure du Châtelet dans l'affaire du 5 et 6 octobre 1789 - Assemblée constituante du 2 octobre 1790)
    • J’ai souvent entendu dire à des avocats que le prêtre ne parvient pas à compren­dre que certains faits, que le Code ne punit point, sont cependant des scélératesses ; […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, chap. VI, La moralité de la violence, 1908, p. 294)

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]