si ce n’est

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De si, ce, ne et être.

Locution conjonctive [modifier le wikicode]

Conjonction
si ce n’est
\si sə n‿ɛ\

si ce n’est \si sə n‿ɛ\

  1. Sinon : si ce qui vient d’être énoncé est faux alors.
    • En effet, quel est l’homme en état de braver le cadi Kemaleddin, si ce n’est moi ? — (Bibliothèque des croisades, sous la direction de Joseph-François Michaud, 4e partie : Chroniques arabes, traduites & mises en ordre par Joseph Toussaint Reinaud, Imprimerie royale, 1829, p. 160)
    • […] ; ce volcan toujours prêt à incendier les colonies, est-il bien rassurant pour les relations commerciales de la métropole ? Que demandent son commerce et la culture des colonies, si ce n’est la paix et la sûreté ? — (Loïc Thommeret, Adresse de la Société des Amis des Noirs, 2008, dans l’édition d'Aza ou Le nègre(anonyme de 1792), Londres : Modern Humanities Research Association, 2011, p. 80)
  2. Excepté.
    • Les arbres n’y viennent pas, il est vrai, si ce n’est dans les jardins abrités; mais c’est moins à cause du froid excessif qu’à cause des grands vents qui soufflent constamment de la mer. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p. 36)
    • Le caractère périssable génère un risque de « stock mort », c’est-à-dire sans possibilité de commercialisation si ce n’est dans le cadre d’une valorisation des déchets. — (Franck Brulhart & ‎Christophe Favoreu, Management d’entreprise, Dunod, 2016, p. 198)

Traductions[modifier le wikicode]

→ voir sinon et excepté

Références[modifier le wikicode]