spahi

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du turc sipahi (« cavalier de l'armée ottomane »), mot provenant du persan sipâhi signifiant « soldat à cheval » (qui a aussi donné le mot cipaye).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
spahi spahis
\spa.i\
Spahi sénégalais (1890) (2).

spahi \spa.i\ masculin

  1. (Histoire) Soldat ottoman qui servait à cheval.
  2. (De 1831 à 1962) (France) Soldat des troupes de cavalerie indigène d’Afrique du Nord ou du Sénégal, dont les cadres étaient français.
    • L’escorte placée sous mes ordres n’était que de vingt-huit fantassins de la Légion et trente-sept cavaliers, chasseurs d’Afrique et spahis. — (Pierre-Napoléon Bonaparte, Un mois en Afrique, 1850)
    • Afin de ralentir l’avance de la 1re division PzDiv et de protéger les divisions d’infanterie stationnées à Baâlons et Poix Terron, les spahis algériens et marocains repliés à Omont reçoivent le 14 mai l’ordre de tenir La Horgne sans esprit de recul. — (Jean-Paul Labourdette & Pascaline Ferlin, Guide des lieux de mémoire, Petit Futé, 2005, page 80)
    • Toujours positionnés sur leur ligne, les héros ne reculent jamais devant l'ennemi. Entre le 23 et le 25 mai 1940, le 6e RSA perd 99 spahis à Sy, parmi lesquels figurent des tués tels que Saïd Ben Dechina, Mohamed Djoudi, les admirables Hamadi et Lambarek... — (Rachid Bouamara, Le silence tiraillé: À ces guerriers bannis de l’Histoire..., Publishroom, 2017)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • spahi sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg
  • sipahi sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]