subrepticement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Dérivé de subreptice avec le suffixe -ment.

Adverbe [modifier le wikicode]

Adverbe
subrepticement
\syb.ʁɛp.tis.mɑ̃\

subrepticement \syb.ʁɛp.tis.mɑ̃\

  1. D’une manière subreptice.
    • Un arrêt…. obtenu par défaut et subrepticement contre MM. de Budé, qui n’en ont rien su, — (Voltaire, Lett. d’Argental, 18 août. — cité par Littré)
    • Bert se hâta de les suivre, mais il lui fut impossible d’avancer assez vite et assez subrepticement pour surprendre en quel endroit ils avaient caché les vivres. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 359 de l’édition de 1921)
    • Il se penche sur sa main, mais tire subrepticement de sa poche une loupe de bijoutier et en profite pour examiner les bagues de plus près. — (Jean Anouilh, Le Bal des voleurs, 1938)
    • 7 mai 42 – La statue de Jeanne d’Arc a été subrepticement pavoisée et les Allemands ne s’en sont aperçus que quelques heures plus tard. — (Benoîte et Flora Groult, Journal à quatre mains, Denoël, 1962, page 212)
    • Mais aujourd'hui, la modernisation des installations fait planer un grave péril sur les 70 sites fortifiés à usage agricole. A Cussy-le-Châtel, à Chalvosson (Villaines), à Chevigny-lès-Millery, les exploitants rebouchent subrepticement les fossés pour étendre leurs bâtiments. — (Hervé Mouillebouche, Les maisons fortes en Bourgogne du nord du XIIIe au XVIe siècle, Éditions Universitaires de Dijon, 2002, page 111)

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]