surtiré

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Dérivé de tiré avec le préfixe sur-.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin surtiré
\syʁ.ti.ʁe\

surtirés
\syʁ.ti.ʁe\
Féminin surtirée
\syʁ.ti.ʁe\
surtirées
\syʁ.ti.ʁe\

surtiré \syʁ.ti.ʁe\

  1. Trop tiré.
    • En rang, sérieux, roides dans nos petits souliers, le nez mouché et les chaussettes surtirées, on était introduit dans le vaste théâtre tendu de velours rouge. — (Michel Bedu, Les Voix d'eau de la mémoire, 2014)
  2. Qualifie un tirage fait en sus des originaux approuvé par l’auteur.
    • Un nombre important d'épreuves surmoulées et surtirées, plus que de bonnes, avec contrefaçon de marque et de numérotation.
    • Beaucoup de faux bronzes concernant des signatures célèbres sont en circulation, à l'exemple de faux Rodin, Maillol, ou Giacometti qui ont été contrefaits ou surtirés, aux côtés de certains artistes animaliers comme Barye, Pompon ou Mène. — (L’Art pour tous)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
surtiré surtirés
\syʁ.ti.ʁe\

surtiré \syʁ.ti.ʁe\ masculin

  1. (Finance) Débiteur d’une lettre de change.
    • Dès lors que Eyrioux qui était porteur de la traite dès le 9 septembre ne pouvait pas alléguer qu'il avait reçu l'endossement sur la foi de l'acceptation promise par les surtirés ; etc. — (Jurisprudence de la Cour d'appel de Lyon, 1827)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]