télépsychie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Mot composé de télé-, du grec ancien τῆλε, tễle (« loin ») et de -psychie, de la racine psyché du grec ancien ψυχή, psukhè (« l’âme, souffle de vie »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
télépsychie télépsychies
\te.le.psi.ʃi\

télépsychie \te.le.psi.ʃi\ féminin

  1. (Parapsychologie) Transmission de la pensée sans la médiation de la parole, de l’écriture ou des gestes.
    • Il s’agit, en effet, par un effort intense du magnétiseur, de parvenir à l’état de dédoublement mental, puis d’agir par télépsychie. — (Baron Du Potet, Le Manuel de l’étudiant magnétiseur, Gerber Baillière, Paris, 1868, 4e éd)
    • Il n’est pas d’ailleurs interdit de combiner les deux hypothèses de la télépsychie active et de la télépsychie perceptive, et cette combinaison semble même indiquée dans la grande majorité des cas. — (Émile Boirac, La Psychologie inconnue : introduction et contribution à l’étude expérimentale des sciences psychiques, Alcan, 1908, p. 235)
    • Il importe de le noter en passant, nous en ferons usage plus tard, les seuls faits de télépsychie impliquent déjà cette action de l’âme sur la nature ambiante […] — (Revue de théologie et philosophie et compte-rendu des principales publications scientifiques, Georges Bridel Éditeur, Lausanne, 1965, vol. 29, p. 21)
    • Certes, l’onirologie de Maeterlinck, qui se réfère très explicitement à la « télépsychie », au magnétisme, à la « communion des Esprits », est fortement marquée de spiritisme et manifeste donc la croyance de son auteur en un au-delà que les surréalistes ont toujours récusé. — (Pascaline Mourier-Casile, De la chimère à la merveille, L’Âge d’Homme, 1986, p. 198)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]