valorisation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) De « valoriser » avec le suffixe « -ation ».

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
valorisation valorisations
\va.lɔ.ʁi.za.sjɔ̃\

valorisation \va.lɔ.ʁi.za.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de mettre en valeur quelque chose ou quelqu’un.
    • La valorisation du patrimoine juif est un processus de grande ampleur en Catalogne où la restauration des calls (nom hébreu désignant les quartiers juifs au Moyen Âge) et la récupération des témoignages du passé, ont donné des résultats notoires. — (Danielle Rozenberg, Séfarad et ses miroirs (miroir et identité), dans Enjeux d'histoire, jeux de mémoire: les usages du passé juif, 2006, page 471)
    • La stylique ou design est la valorisation esthétique d'un produit. Elle allie fonctionnalité et beauté. C'est un aspect fondamental lors de la mise en marché du produit. — (Ventes et productions touristiques, BTS Ventes et productions touristiques, 2e année, p.16, Éditions Bréal, 2003)
  2. (Finance) Action de valoriser, estimation de la valeur d'un bien ou d'une entreprise.
    • Sur le marché du pétrole, on dit qu'on fait une valorisation spot quand cette valorisation utilise comme données d'hypothèses, les données du jour ou celle à l'instant même où cette valorisation est calculée.
  3. (Agroalimentaire) Transformation de résidus ou de sous-produits industriels alimentaires en vue de les réintroduire sur le marché à titre de nouveaux ingrédients ou comme nouveaux produits.
    • La valorisation de résidus agroalimentaires permet de réduire ou éliminer les coûts de disposition des résidus, tout en générant un deuxième revenu.
  4. (Écologie) Nom générique des filières de traitement de déchets autres que l’enfouissement et l’abandon.
    • L’objectif fixé au niveau national est d’augmenter la quantité de déchets faisant l’objet d’une valorisation sous forme de matière, notamment organique, en orientant vers ces filières de valorisation 55 % en masse des déchets non dangereux non inertes en 2020 et 60 % en masse en 2025. — (Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, « Plan de réduction et de valorisation des déchets 2014-2020. Pilier de l’économie circulaire », 7 novembre 2014. page 6.)
    • Le caractère périssable génère un risque de « stock mort », c'est-à-dire sans possibilité de commercialisation si ce n'est dans le cadre d'une valorisation des déchets. — (Franck Brulhart & ‎Christophe Favoreu, Management d'entreprise, Dunod, 2016, page 198)
  5. (Industrie pétrolière) Transformation de pétrole lourd ou de produits lourds en produits légers plus facilement commercialisables.

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]