transformation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin transformatio.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
transformation transformations
\tʁɑ̃s.fɔʁ.ma.sjɔ̃\
Une transformation entre les poteaux. (5)

transformation \tʁɑ̃s.fɔʁ.ma.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de transformer.
    • Comme il y a des richesses naturelles, il y a des richesses artificielles ; et elles sont également, les unes et les autres, de vraies richesses, puisque les transformations de l'art produisent des valeurs comme les transformations de la nature. — (Etienne Bonnot de Condillac, Comm. gouv. I, 9. — cité par Littré)
    • Oui, nous l’admettons, la transformation des espèces et l’unité originaire du type, parce que le grand livre géognostique est là pour nous dire la marche progressive de la création. — (Jean Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, École impériale vétérinaire de Toulouse, Thèse de médecine vétérinaire, 1868)
    • L’usage des moulins pour la transformation du blé en farine paraît avoir été introduit en Europe par les Romains après la conquête de l’Asie […] — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, p. 107)
    • L’humus […] résulte de la transformation de la matière organique. C'est un produit composite, chimiquement mal défini, et les détails de sa formation sont encore imparfaitement connus. — (Pierre Davet, Vie microbienne du sol et production végétale, p.143, Éditions Quae, 1996)
  2. Changement d’une forme en une autre.
    • Les transformations des monarchies en républiques, des républiques en monarchies font passer l'humanité par tous les degrés de la perfection terrestre, et sont la principale décoration de notre planète. — (Charles Bonnet, Caus. prem. VIII, 6. — cité par Littré)
    • Les premiers essais de fabrication datent de 1855 où Adhémar de Lausanne, prenait brevet pour la production d'une « soie végétale », transformation en filaments d'une dissolution de nitro-cellulose. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Cette transformation générale de la société ne se fera pas par la prise du pouvoir d'État par une majorité de gauche ; elle suppose une myriade de luttes locales et globales. — (Jean-Paul Russier, Plutôt Proudhon que Marx, 2005)
  3. (Algèbre) Opération que l'on fait subir à une équation, à une formule, à une expression algébrique, sans en changer la valeur.
  4. (Géométrie) Réduction d'une figure ou d'un solide en un autre de même surface ou de même volume.
  5. (Sport) Au rugby, à la suite d'un essai, action de jeu consistant pour un joueur à frapper avec le pied le ballon fixe placé à terre afin de le propulser en l'air dans l'intention de le faire passer entre les poteaux au-dessus de la barre transversale.
    • Réussir la transformation.Rater la transformation.La transformation de l'essai.

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]

Voir aussi[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin transformatio.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
transformation
\ˌtɹɑːns.fəɹ.ˈmeɪ.ʃən\
transformations
\ˌtɹɑːns.fəɹ.ˈmeɪ.ʃənz\

transformation \ˌtɹɑːns.fəɹ.ˈmeɪ.ʃən\ ou \-nz.-\ ou \ˌtɹæn-\ transformation \Prononciation ?\

  1. Transformation ; métamorphose, altération.

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]