réduction

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : reduction

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(fin XIIIe siècle) Du latin reductio, du latin reducere (« ramener »). Le premier sens apparu était « rapprochement ».

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
réduction réductions
\ʁe.dyk.sjɔ̃\

réduction \ʁe.dyk.sjɔ̃\ féminin

  1. (Génériquement) Action de diminuer, de réduire ou de se réduire ; résultat de cette action.
    1. (Plomberie) Diminution du diamètre d’un conduit.
      • Une réduction et un mamelon mâle-mâle sont nécessaires pour raccorder l’entrée du chauffe-eau. — (Robert Longechal, La plomberie : J’installe, je pose, je change, je répare, Dunod, 2012, page 77)
    2. (Commerce) (Économie) Ristourne, diminution de prix.
      • Impacts comparés d’une réduction du prix de soutien et d’un système de quotas sur le bien-être. — (La réforme des politiques laitières et de la libéralisation, OECD Publishing, 2005, page 87)
    3. (Finance) Diminution d’une rente qu’on met à un taux plus bas.
      • La réduction de la rente par le remboursement intégral de son capital, est un phénomène nouveau dans les annales de nos finances. — (Charles Ganilh, De la réduction des rentes en 1824, Bossange pére, 1824, page 5)
    4. (Droit) Réintégration dans une succession des biens précédemment donnés, lorsque leur valeur excède la quotité disponible..
      • Cette réduction des libéralités n’est pas automatique, les héritiers concernés doivent la demander (action en réduction). Cependant, les héritiers peuvent renoncer à la réduction (renonciation à l’action en réduction). — (Succession sur expert-invest.fr. Mis en ligne le 8 juin 2018, consulté le 15 octobre 2019)
    5. (Géométrie) Opération par laquelle on change une figure en une autre semblable par application d’un taux inférieur à 1.
    6. (Musique) Partition que l’on a mise en état d’être exécutée par un orchestre moins nombreux ou même par un seul instrument.
      • Admiré de Wagner, qui découvrit son œuvre en réalisant une réduction piano-chant de La Reine de Chypre, apprécié de Berlioz […] — (Piotr Kaminski, Les 101 grands opéras, Fayard/Pluriel, 2014)
    7. (Automobile) Diminution de la masse, des dimensions et de la cylindrée d’un moteur, visant à réduire sa consommation et son encombrement, tout en conservant ses performances de couple et de puissance.
      • D’autres réductions pourraient être obtenues en diminuant le poids des véhicules et la résistance au roulement. — (OECD, Voitures propres stratégies pour des véhicules peu polluants, 2004, page 65)
  2. (Par extension) Transformation d’un objet en d’autres le représentant intégralement.
    • Ensuite Leibniz reprend une argumentation assez semblable contre la réduction cartésienne de la substance physique à l’étendue. — (Gérard Chazal, Formes, figures, réalité, Éditions Champ Vallon, 1997, page 59)
    1. (Géométrie) Construction transformant une figure en une autre.
      • Ainsi pour réduire un polygone à un triangle, la construction sera la même, soit que ce triangle doive avoir son sommet à l’un des angles ou sur un côté de ce polygone. Mais il faut remarquer qu’il y aura une réduction de moins à faire lorsque le sommet du triangle sera à l’un des sommets du polygone. — (Charles-Etienne-Louis Camus, Cours De Mathématique, volume 2, Ballard, 1769, page 118)
    2. (Arts) Copie d’un objet dans une grandeur moindre que celle de l’original.
      • C’est une réduction en bronze de la statue équestre de Louis XIV, ouvrage de Coysevox, établie en 1725, à Rennes, sur la place du Palais et renversée en 1793. — (Barthélémy Pocquet du Haut-Jussé, Les aventures d’une statue, Oberthur, 1922, page 146)
    3. (Funéraire) Regroupement des restes d’un corps lors d’une exhumation.
      • Ainsi la crémation, en tant qu’elle constitue une réduction du corps par le feu ne correspond pas nécessairement à la volonté d’une disparition complète du mort. — (Bernard Andrieu, Dictionnaire du corps, CNRS Éditions via OpenEdition, 2015, page 82)
    4. (Philosophie) Conception objective d’un objet restreinte à un point de vue subjectivé. → voir réduction phénoménologique et Épochè
      • Ce programme est en quelque sorte le point extrême de la réduction spiritualiste de la philosophie écossaise aux seules questions de psychologie. — (Elisabetta Arosio, Michel Malherbe, Philosophie française et philosophie écossaise 1750-1850, Vrin, 2007, page 151)
    5. (Mathématiques) Opération par laquelle on ramène à d’autres des nombres, des poids, des mesures, des monnaies, etc.
      • Table de réduction de fractions ordinaires en décimales. — (Jacques François Lescan, Tables de réduction des mesures et poids anciens en usage dans le département de la Gironde, en mesures et poids suivant le nouveau système métrique, De l’imprimerie de Valade, 1803, page 274)
  3. Action de soumettre, de subjuguer, résultat de cette action.
    • Le mot réunion exprime dans le droit & dans l’histoire de France , la réduction d’une province sous la dépendance immédiate de la Couronne. — (Jean-Louis Delolme, Constitution de l’Angleterre, Barde, Manget, 1789, page 17)
  4. (Logique) Raisonnement par lequel on démontre une proposition, en faisant voir que le contraire serait impossible ou absurde, ou que la proposition elle-même contient quelque chose d’absurde ou d’impossible, ou conduit nécessairement à des conséquences qui auraient ces mêmes vices.
    • La conversion exige donc que le syllogisme soit déjà tout fait ; la réduction à l’absurde n'a besoin que d’une seule proposition, dont la vérité est prouvée par cela seul que sa contradictoire est absurde. — (Aeistote, Aristote : Œuvres complètes et annexes (annotées, illustrées), Arvensa Éditions, 2019)
  5. (Chirurgie) Opération par laquelle on remet en place les os luxés ou fracturés, les hernies, etc.
    • Les types de réduction osseuse sont la réduction osseuse ouverte et la réduction osseuse fermée. — (Rumi Michael Leigh, Fracture, page 11)
  6. (Chimie) Transfert d’électrons par lequel un ion, un atome ou une molécule en capte un ou plusieurs ; l’espèce chimique qui est réduite est appelée oxydant.
    • La réduction cathodique des ions de cuivre créés à l’anode d’une cuve à électrolyse permet d’obtenir un métal purifié.
    1. Extraction du métal d’un oxyde par élimination de l’oxygène. → voir réaction d’oxydoréduction et rédox
      • Les citoyens Anfri et Lecour ont fait connoître que pour opérer la réduction de l’oxide d’étain , il falloit le mêler avec un onzième de poudre de charbon […] (sic) — (Journal de physique, de chimie, d'histoire naturelle et des arts, volume 54, Fuchs, 1802)

Abréviations[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

commerce :

Antonymes[modifier le wikicode]

musique :

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]