réduction

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : reduction

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin reducere (« ramener »).

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
réduction réductions
\ʁe.dyk.sjɔ̃\

réduction \ʁe.dyk.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de diminuer, de réduire ou de se réduire ; résultat de cette action.
  2. (Commerce) Ristourne, diminution de prix.
    • Il a une réduction de cinquante pour cent sur les chemins de fer.
    • J’ai une réduction sur les achats de librairie.
    • Consentir une réduction à un client.
  3. (Droit) Diminution.
    • La réduction d’un legs.
    • La réduction d’une donation.
  4. (Finance) Diminution d’une rente qu’on met à un taux plus bas.
    • La réduction d’une rente.
  5. (Géométrie) Opération par laquelle on change une figure en une autre semblable, mais plus petite ; ou encore opération par laquelle on divise une figure en plusieurs parties.
    • Échelle de réduction.
    • Réduction d’un polygone en triangles.
    • Compas de réduction.
  6. (Peinture) Opération par laquelle on copie un objet dans une grandeur moindre que celle de l’original, en conservant toujours la même forme et les mêmes proportions. On le dit également dans la statuaire.
    • Une réduction de la Vénus de Milo.
    • La réduction d’une médaille, la réduction d’un plan ; la réduction d’une photographie.
    • Une réduction, photographie réduite de format.
  7. (Musique) Partition que l’on a mise en état d’être exécutée par un orchestre moins nombreux ou même par un seul instrument.
    • Réduction d’un opéra pour piano.
  8. Action de soumettre, de subjuguer, résultat de cette action.
    • Il termina ses conquêtes par la réduction de cette province.
  9. (Mathématiques) Opération par laquelle on ramène à d’autres des nombres, des poids, des mesures, des monnaies, etc.
    • Faire la réduction des fractions en nombres entiers.
    • La réduction des milles d’Angleterre en kilomètres.
    • La réduction des francs en centimes et des centimes en francs.
    • Par le système métrique, on a opéré la réduction des mesures à une seule.
  10. (Logique) Argument par lequel on démontre une proposition, en faisant voir que le contraire serait impossible ou absurde, ou que la proposition elle-même contient quelque chose d’absurde ou d’impossible, ou conduit nécessairement à des conséquences qui auraient ces mêmes vices.
    • Réduction à l’impossible, à l’absurde.
    • On peut démontrer la vérité de cette proposition par la réduction à l’impossible, par la réduction à l’absurde.
  11. (Chirurgie) Opération par laquelle on remet en place les os luxés ou fracturés, les hernies, etc.
    • La réduction d’une fracture.
  12. (Chimie)
    1. Opération par laquelle on extrait d’un oxyde le métal qu’il renferme, en éliminant l’oxygène.
    2. Opération par laquelle on restitue à un ion métallique tout ou partie du ou des électron(s) perdu(s) quande le métal s’était transformé en ion.
      • La réduction cathodique des ions de cuivre créés à l’anode d’une cuve à électrolyse permet d’obtenir un métal purifié.
  13. (Philosophie) Réduction phénoménologique ou Épochè en grec (ἐποχή / epokhế). Elle consiste pour Husserl : à suspendre radicalement l’approche naturelle du monde, posé comme objet, à laquelle s’ajoute une lutte menée sans concession contre toutes les abstractions que la perception naturelle de l’objet présuppose. [1]

Abréviations[modifier]

Synonymes[modifier]

(Commerce) :

Antonymes[modifier]

(Musique) :

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

  • Emmanuel Levinas, En découvrant l’existence avec Husserl et Heidegger, Vrin 1988, p. 122