oxygène

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : oxygéné

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du grec ancien ὀξύς, oxús (« acide »)[1] et γένος, génos (« qui crée »).
Mot forgé en 1783[2] par le chimiste, philosophe et économiste français Antoine Lavoisier sous la forme adjectivale (principe oxygine). En 1786, le chimiste et médecin français Antoine-François Fourcroy introduit la terminaison moderne en -gène[1] : « M. Lavoisier désigne l'air vital sous le nom de principe « oxygène » ou propre à engendrer les acides » — (Fourcroy, Élémens d'histoire naturelle et de chimie). La forme substantive est due à Louis-Bernard Guyton-Morveau : « l’oxigène s’unit au soufre » — (Morveau, Méthode de nomenclature chimique, 1787).
Le découvreur de cet élément est Joseph Priestley (1774) qui, partisan de la théorie du phlogistique, nomme ce nouveau gaz dephlogisticated air « air déphlogistiqué », terme qui n’a pas été retenu.

Attestations historiques[modifier le wikicode]

  • (1786) Ainsi, ce que Stahl attribuoit au corps combustible, la doctrine moderne le transporte à l’air vitale ; c’est ce dernier qui brûle plutôt que le corps combustible si la combustion consiste dans le dégagement du feu ; à l’égard du principe qui, uni à la matière du feu, constitue l’air pure ou vitale, quoique M. Lavoisier n’en ai pas reconnu la nature, comme il est démontré qu’il forme très-souvent des acides en se combinant avec les corps combustibles, il lui a donné le nom de principe oxigène. — (Antoine-François Fourcroy, Elémens d'histoire naturelle et de chimie., tome 1, première édition, 1786, page 191)
  • (1787) Dans la première [théorie] lorsque le soufre brûle , c’est le phlogistique , la matière du feu , qui se dégage , & l’acide vitriolique absorbe l’eau de l’atmosphère. Dans la nouvelle au contraire, c’est l’air qui brûle , c’est l’air pur qui se décompose, son calorique se met en liberté, & sa base , l’oxigène , s’unit au soufre , matière simple , pourtant absolument passive, & soudain il en résulte un nouvel être éminemment caustique , l’acide vitriolique. — (Louis Bernard Guyton de Morveau, Méthode de nomenclature chimique, 1787, page 246)

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

L’oxygène (2) dans le tableau périodique des éléments.

oxygène \ɔk.si.ʒɛn\ masculin au singulier uniquement (Indénombrable)

  1. Dioxygène (O2) ; corps simple moléculaire constitué de deux atomes d’oxygène, gazeux à conditions normales de pression et de température.
    • Si donc, dans ces conditions, on veut mécher le tonneau, celui-ci ne contenant plus assez d’oxygène dans l'air qu'il renferme, ne pourra entretenir la combustion du soufre, et la mèche s’éteindra dès qu'elle sera introduite. — (Claude Ladrey, L'art de faire le vin, 1863, page 217)
    • À partir de cette époque on commence à appeler chimie pneumatique la doctrine de Lavoisier en opposition à la chimie phlogisticienne parce que ses bases reposent sur la découverte et l’explication du rôle des principaux corps gazeux et en particulier de l’oxygène. — (Maurice Daumas, Lavoisier, 1942)
    • C'est le résultat de notre mesure la plus soignée, faite avec de l'oxygène sous pression de 18 atmosphères. — (Pierre Curie, « Propriétés magnétiques des corps à diverses températures »; Annales de Chimie & de Physique, 7e série, t. V, juillet 1895)
    • La composition de l’actuelle atmosphère terrestre est de 78 % d’azote, de 21 % d’oxygène et de 1 % d’argon-40, avec des traces de gaz carbonique, de vapeur d’eau et d’ozone. — (S. I. Rasool, Atmosphère primitive et origine de la vie, Le Monde, 28 mars 1968)
    • Ainsi, seuls, en médecine d'urgence, les masques permettent une administration d’oxygène efficace : […]. — (Pierre Carli, Urgences médico-chirurgicales de l'adulte, Wolters Kluwer France, 2004, page 1460)
    • Car avant de respirer, fais-tu une étude approfondie sur l'oxygène et son merveilleux travail d'animation de tout ton être? — (Michel Quoist, Construire l'homme, Éditions de l'atelier, Paris, 1997, p. 177)
    • La glycolyse se produit dans le cytoplasme de la cellule, à l’extérieur de la mitochondrie, et ne nécessite pas la présence d’oxygène.— (Gillian Pocock, ‎Christopher D. Richards, Physiologie humaine: les fondements de la médecine, 2004, page 30)
    • L’eau est formée d’oxygène et d’hydrogène, on ne le sait que depuis deux siècles : deux volumes d’hydrogène pour un volume d’oxygène donnent deux volumes d’eau. — (Jean-Louis Chaussade, et Maryvonne Pellay. « Physique, chimie et biologie », Jean-Louis Chaussade éd., Les 100 mots de l’eau. Presses Universitaires de France, 2012, pp. 3-22.)
    • Pour intercepter le gaz carbonique, puis relarguer l’oxygène si nécessaire à nos poumons, les plantes sont constellées de petits trous par lesquels elles transpirent.— (Nolwenn Weiler, Marc Dufumier : « Si le gouvernement le voulait, on pourrait commencer la transition agricole la semaine prochaine, Basta!, 9 mars 2022)
  2. (Chimie) Élément chimique de numéro atomique 8 et de symbole O qui fait partie des non-métaux, plus spécifiquement des chalcogènes.
    • Le carbone et l’oxygène sont, après l'hydrogène et l’hélium, les deux éléments les plus abondants de l'Univers. Dans le Soleil, l’oxygène est plus commun que le carbone, mais ce n’est pas le cas dans toutes les étoiles. — (Thérèse Encrenaz, L'eau dans le Système solaire, Pour la Science, 1er avril 2001)
    • L’eau est formée d’oxygène et d’hydrogène, on ne le sait que depuis deux siècles : deux volumes d’hydrogène pour un volume d’oxygène donnent deux volumes d’eau. — (Jean-Louis Chaussade, et Maryvonne Pellay. « Physique, chimie et biologie », Jean-Louis Chaussade éd., Les 100 mots de l’eau. Presses Universitaires de France, 2012, pp. 3-22.)
    • Un programme de recherche basé sur les dosages isotopiques du soufre, de l’oxygène et du strontium (S, O, Sr) a permis d’établir un référentiel de ces carrières pour étudier la provenance des albâtres utilisés dans la sculpture médiévale à l’échelle de l’Europe (Kloppmann et al., 2014 ; 2017). — (Bromblet, Philippe, et al. « L’albâtre de Beuda (Gérone, Catalogne, Espagne), un matériau marqueur de la sculpture gothique en France méridionale révélé par les analyses multi-isotopiques (S, O, Sr) », ArcheoSciences, vol. 44-2, no. 2, 2020, pp. 175-188.)
    • Avec 22 nuits d’observations entre août et octobre 2022 sur « divers sites d’observation sombres en Lorraine, en France », ils ont obtenu des spectres d’émission Hα et O III, caractéristique de l’oxygène doublement ionisé, noté O2+. — (Léa Fournasson, Un immense nuage de gaz près de la galaxie d’Andromède surprend les astronomes qui ne l’avaient jamais vu auparavant, Futura Science, 9 janvier 2023)
  3. (Par extension) Air non vicié, non pollué.
    • J’ai pris un grand bol d’oxygène à la montagne cet hiver.

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Gaz (dioxygène)

Air

Dérivés[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Élément :

Gaz O2 :

Atome :

Hyponymes[modifier le wikicode]

Holonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
oxygène oxygènes
\ɔk.si.ʒɛn\

oxygène \ɔk.si.ʒɛn\ masculin

  1. (Chimie, Physique) (En particulier) Atome (ou, par ellipse, noyau) d’oxygène dans une molécule, notamment en chimie organique.
    • Une molécule de peroxyde d’hydrogène possède deux oxygènes et deux hydrogènes.

Adjectif [modifier le wikicode]

oxygène \ɔk.si.ʒɛn\ (pluriel à préciser) (genre à préciser : {{m}}, {{f}}, {{mf}}, {{n}} ?)

  1. (Désuet) Utilisé uniquement dans la locution « gaz oxygène », pour désigner l’oxygène en tant que gaz.

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe oxygéner
Indicatif Présent j’oxygène
il/elle/on oxygène
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que j’oxygène
qu’il/elle/on oxygène
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
oxygène

oxygène \ɔk.si.ʒɛn\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de oxygéner.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de oxygéner.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de oxygéner.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de oxygéner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de oxygéner.

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]