molécule

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : molecule

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(1674) Pierre Le Gallois, dans Conversations tirées de l’Académie de M. l’abbé Bourdelot, contenant diverses recherches et observations physiques[1] avec le sens de « partie très petite d’un corps » ; le mot est issu, en français, du latin scientifique molecula (attesté au XVIIe siècle, chez Pierre Gassendi[2]) diminutif de moles (« masse »). Le mot est en concurrence avec atome qui le précède, corpuscule, particule avant de se spécialiser au sens chimique moderne que nous lui connaissons aujourd’hui au début du XIXe siècle.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
molécule molécules
/mɔ.le.kyl/
Représentations de la molécule de caféine. (1)

molécule /mɔ.le.kyl/ féminin

  1. (Chimie) Assemblage d’atomes dont la composition est donnée par sa formule chimique.
    • La molécule de méthane CH4 est constituée d’un atome de carbone (C) et de quatre atomes d’hydrogène (H).
    • Le concept chimique de la molécule a été présenté la première fois en 1811 par Amedeo Avogadro, qui a su surmonter la confusion faite à cette époque entre atomes et molécules.
  2. (Vieilli) Fraction la plus infime d’un corps.
    • […], je me hâtais pour la saluer d’un de mes saluts les plus respectueux, quand une molécule de je ne sais quelle matière étrangère, se logeant dans le coin de mon œil, me rendit, pour le moment, complétement aveugle. (Edgar Poe, L’Ange du bizarre, dans Histoires grotesques et sérieuses, traduction de Charles Baudelaire)
    • Le vent soufflait du sud-ouest, tout chargé des chaudes molécules du continent. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, 1873)
  3. (Vieilli) Plus petite partie d’un corps qui garde les propriétés de ce corps.
    • (...) quand on vient de défourailler, il subsiste des molécules de poudre sur les doigts. (San Antonio, Trempe ton pain dans la soupe, 1999).
    • Les molécules de l’air, du sang.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Bernard Quemada, Datations et documents lexicographiques, tome 3, 1965
  2. Grand Robert 1985