fraction

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin fractio, traduction de l'arabe kasr, qui signifie rompu[1].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
fraction fractions
\fʁak.sjɔ̃\

fraction \fʁak.sjɔ̃\ féminin

  1. Portion, partie d'un tout.
    • Le sou était une fraction de la livre.
    • Les opposants ne formaient qu’une très petite fraction de l’assemblée.
  2. (En particulier) (Mathématiques) Écriture d’une quantité ou d’un nombre sous forme d’un quotient, dont les termes séparés par un trait de fraction sont appelés le numérateur et le dénominateur de la fraction.
    • La fraction 4/6 n'est pas sous forme irréductible car 4 et 6 ont en plus de 1 le nombre 2 comme diviseur commun. Cette fraction est donc simplifiable et on a : 4/6 = 2×2/3×3 = 2/3 en simplifiant par 2 en haut et en bas. — (Marie-Virginie Speller, Se préparer au test d'aptitude : Tremplin 2, Passerelle 2, AST2, HEC, Essec, […], éd. Dunod, 2012, p. 17)
    • La fraction “un demi” peut s’écrire ou , elle représente le même nombre que 0,50 ou  : cinquante centièmes.
    • Les fractions et peuvent se lire “deux tiers” et “trois quarts”, ou “deux sur trois” et “trois sur quatre”.
  3. (Vieilli) (Religion) Action par laquelle on rompt, on divise.
    • Le corps de Jésus-Christ n’est point rompu par la fraction de l’hostie.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. — (Denis Guedj, L'empire des nombres - Découvertes Gallimard - Sciences, p 230)

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin fractio.

Nom commun [modifier le wikicode]

fraction \ˈfɹæk.ʃən\ (pluriel à préciser)

  1. Fraction (1, 2).