équation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : equation

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin classique aequatio (« égalisation » et « compte, calcul ») en latin médiéval.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
équation équations
\e.kwa.sjɔ̃\
(1) Une équation qui a pour solution 16.

équation \e.kwa.sjɔ̃\ féminin

  1. (Mathématiques) Égalité entre deux membres contenant une ou plusieurs variables.
    • Une équation n’est rien d’autre qu’une égalité entre deux membres. — (ENS)
    1. (Algèbre) Égalité vraie seulement pour certaines valeurs de la (ou des) inconnue(s).
      • Si on ajoute ou retranche aux deux membres d’une équation une même valeur alors on ne modifie pas les solutions de l’équation. — (automaths)
      • Nous avons déjà dit que les analystes ne sont parvenus jusqu’à présent qu’à la résolution des équations générales du troisième et du quatrième degrés. — (Louis Bourdon, Élémens d’algèbre, Paris : Bachelier & Bruxelles : Librairie Parisienne, 1828, p.447)
    2. (Géométrie analytique) Expression algébrique de la condition d’appartenance d’un point à un objet géométrique.
      • Géométrie_analytique sur Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg
      • Ces courbes sont de la forme hyperbolique et sensiblement de l’équation xy = constante. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  2. (Sociologie) Rapport de concordance entre des groupes sociaux.
    • Sociologie de la vie quotidienne et équation marxienne du devenir. — (Salvino Salvaggio, Istituto di Studi Sociali di Perugia, Quotidien)
    1. (Politique) Calcul prédictif d’un résultat.
      • Dans ce contexte où la droite était majoritaire, l’'équation’ annonçait que l’opposition réunirait 56% des voix.— (Jean-Yves Dormagen,Daniel Mouchard, Introduction à la sociologie politique, p.25)
    2. (Par extension) Rapport égalitaire des activités humaines.
      • Quelques implications de l’équation Art = Travail pour la sociologie de l’art — (Howard S. Becker, Les mondes pluriels, titre 7)
  3. (Chimie) Écriture symbolique d’une réaction chimique.
  4. (Astronomie) Quantité variable, mais déterminable par le calcul, qu’il faut ajouter ou ôter aux mouvements moyens pour obtenir les mouvements vrais.
    • L’équation des temps est le nombre variable de minutes et de secondes qu’il faut ajouter chaque jour à l’époque du midi moyen pour avoir le midi vrai.
    • L’équation de Drake et les extra-terrestres. — (futura sciences - magazine)
Note[modifier]
Il a été proposé d’écrire ce mot éqüation afin de souligner la prononciation en \kw\ :
Le tréma, outre son usage actuel, figurera sur qu prononcé cou devant voyelle : éqüation, aqüatique, et sur u prononcé u après e muet : gageüre, vergeüre, mangeüre. Il est préférable de mettre sur u le tréma de ciguë, exiguë, aiguë car c’est la lettre u, normalement muette dans cette graphie, qu’il s’agit de faire entendre ; et ë se prononce è dans Noël alors qu’il est muet ici : donc cigüe, etc. — (Cahiers pédagogiques, Comité universitaire d’information pédagogique, 1963)

Variantes orthographiques[modifier]

Synonymes[modifier]

Antonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]