adaptation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Adaptation

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(1501) Du latin adaptatio.
Le sens de « résultat de l’action » n’est apparu qu’au XIXe siècle.

Nom commun 1[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
adaptation adaptations
\a.dap.ta.sjɔ̃\

adaptation \a.dap.ta.sjɔ̃\ féminin

1917. La première des neuf adaptations des Misérables au cinéma.
1972. La dernière des adaptations des Misérables au music-hall
  1. (Littérature) Action de transposer une œuvre de l’esprit d’un genre littéraire ou artistique dans un autre.
    • L’adaptation d’un roman au théâtre, l’adaptation d’un ouvrage dramatique à une scène étrangère.
    • L’adaptation du roman feuilleton au théâtre est semblable à une toile immense. (Florent Montaclair, Adaptation du roman-feuilleton au théâtre, 1998)
  2. Œuvre résultant de cette action de transposition
    • On ne compte pas moins de neuf adaptations majeures des Misérables au cinéma, quatre au théâtre et deux au music-hall.
    • Le Seigneur des anneaux. Les fans ont eu peur, très peur, de l’adaptation au cinéma de cette trilogie […] mais la plupart des lecteurs de J. R. R. Tolkien s’accorde à dire que la transposition est réussie. (Astrid, « Top 10 des meilleures adaptations cinématographiques de roman », edilvre.com, 10 novembre 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
adaptation adaptations
\a.dap.ta.sjɔ̃\

adaptation \a.dap.ta.sjɔ̃\ féminin

L’Airbus A350, un des rares exemples d’adaptation d’un produit aux exigences d’un client.
Les caves de Rauzan, un exemple d’adaptation aux goûts des clients mondiaux [1].
Les oreilles de l'éléphant. Une adaptation à la température.
Adaptation d'une barre de contrôle à un véhicule pour handicapé.
  1. Action d’ajuster une chose en vue de la rendre adéquate à quelque chose.
    • Il existe un accessoire qui permet l’adaptation de cette caméra sur un casque de ski
  2. Action de modifier une chose en vue de la rendre adéquate à une nouvelle situation.
    • L’adaptation de l’agriculture et de la forêt au changement climatique est un des métaprogrammes de l’Inra. (site www.accaf.inra.fr)
  3. (Commerce) Fait pour un service ou produit de bien correspondre aux besoins du marché.
    • Le critère de succès commercial le plus fréquemment cité est le degré d’adaptation aux besoins du client — un produit qui répond bien aux besoins du marché — ce qui souligne encore une fois l’importance de l’orientation-marché. (Jean-Jacques Lambin et Chantal Moerloose, Marketing stratégique et opérationnel : Du marketing à l’orientation-marché, 8e édition, Dunod, 2012, p. 374)
  4. (Biologie) Fait, pour du vivant, de pouvoir durer et se reproduire.
    • Dans la langue courante, le mot "adaptation" est entendu tantôt comme processus à l'œuvre dans les systèmes vivants, tantôt comme résultats concrets émanant de ce processus. D'autre part, et indépendamment de la division qui vient d'être remarquée, l'adaptation ou l'adjectif "adapté" sont indistinctement assignés soit à un trait particulier isolé, soit à un organisme entier mais pris individuellement, soit encore à l'espèce avec sa dimension populationnelle. […] Lorsque l'on considère l'échelle populationnelle et les relations interspécifiques, l'adaptation comme processus est un succès reproductif différentiel entre variants obtenu par sélection naturelle. L'adaptation comme résultat est un état dérivé de caractère conférant un avantage testable dans un milieu donné. (Guillaume Lecointre, « L'adaptation et ses alternatives », dans : L'homme peut-il s'adapter à lui-même ? Muséum national d'histoire naturelle, Paris, 29-30 octobre 2010.)
    • La conservation de l’adaptation, ou relation de concordance opérationnelle dynamique entre être vivant et milieu, est une condition d’existence de l’être vivant. […] Ou bien l’être vivant conserve son adaptation et il vit, ou bien il ne la conserve pas et il meurt. (Humberto Maturana, Jorge Mpodozis, De l’origine des espèces par voie de la dérive naturelle. La diversification des lignées à travers la conservation et le changement des phénotypes ontogéniques, Presses Universitaires de Lyon, 1999, p. 42)
    • « L’adaptation (biologique), c’est (pour un médecin) l’appropriation par un organisme des conditions internes ou externes de l’existence, c’est-à-dire du milieu, qui permettent à l’organisme de durer et de se reproduire », (Bernard Swynghedauw, dans : « S’adapter, s’adapter vite, par tous les moyens », dans : Jean-François Toussaint, Bernard Swynghedauw, Gilles Boeuf, L’homme peut-il s’adapter à lui-même ? Marges d’adaptation de l’espèce humaine face aux changements environnementaux, Quae , 2012 , p. 18)
    • Prise au sens darwinien, l’adaptation signifie l’adéquation d’une espèce à un milieu déterminé. Bien que toute existence suppose un minimum d’adaptation au milieu dans lequel l’espèce vit, une adaptation parfaite devient inadaptée lorsque survient une modification du milieu en question. (Ghislaine Cleret de Langavant, Bioéthique. Méthode et complexité, Presses de l’Université du Québec, 2001, p. 122)
  5. (Biologie) Trait héréditaire d’une espèce
    • Quatre adaptations ont permis aux éléphants de survivre : la taille, la trompe, les défenses, les oreilles.
  6. (Management) Intégration d’une (auto-) organisation dans une (éco-) organisation.
    • Il faut élargir la notion d’adaptation et dire qu’il ne suffit pas d’être adapté, adaptatif, adaptateur, il faut aussi être adapté à la concurrence et à la compétition […] c’est alors que le concept d’adaptation prend son sens complexe en devenant : intégration d’une (auto-) organisation dans une (éco-) organisation. (Edgar Morin, La Méthode. 2. La Vie de la vie, 1980, Seuil, 2013)
  7. (Physiologie) Adaptation cardio-vasculaire lors d’un effort sportif.
    • L’adaptation d’un organe à ses fonctions.
  8. Aménagement, dérogation, interprétation.
    • Face aux multiples interventions de maires mécontents des futurs seuils pour les intercommunalités, la ministre de la Décentralisation a indiqué que des adaptations selon les situations locales seraient possibles. …« Vingt mille : c’est un objectif » la ministre souhaite que les communes puissent — subtilité sémantique — non pas y « déroger » mais l’« adapter », une certaine marge d’interprétation étant laissée au préfet. « L’adaptation se fera, il faut reconnaître la diversité des territoires ». (Aurélien Hélias, « Intercommunalité : Marylise Lebranchu promet des « adaptations » au seuil de 20 000 habitants », Le Courrier des maires, 27 nov. 2014)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Quasi-synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Date à préciser) → voir adapt et -tion

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
adaptation
\ˌæd.əp.ˈteɪ.ʃən\
adaptations
\ˌæd.əp.ˈteɪ.ʃənz\

adaptation \ˌæd.əp.ˈteɪ.ʃən\

  1. Adaptation.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]