transformer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Vers 1295) Du latin transformare.

Verbe [modifier le wikicode]

transformer \tʁɑ̃s.fɔʁ.me\ transitif 1er groupe (conjugaison) (pronominal : se transformer)

  1. Métamorphoser, donner à une personne ou à une chose une autre forme que celle qui lui est propre ou qu’elle avait précédemment.
    • L’humanité avait-elle les moyens de prévenir ce désastre de la guerre dans les airs ? Question oiseuse, aussi oiseuse que de demander si elle aurait pu empêcher la décadence qui transforma l’Assyrie et Babylone en des déserts arides […] — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 409 de l’éd. de 1921)
    • L’église chrétienne va transformer les fantômes et les revenants en âmes en peine en même temps qu’elle met en place le Purgatoire entre l’Enfer et le Paradis. — (Claude Nachin, Les Fantômes de l’âme : à propos des héritages psychiques, 1993, page 21)
    • La misère qui règne est indescriptible. Les troupes ont transformé les environs en un vaste désert, où il ne reste plus un habitant, plus une tête de bétail, plus un boisseau de grain. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 96)
    • Il n'en avait pas mangé depuis des années, ils achetaient du mouton fumé ou du salami. Mais il n'aimait pas tellement le salami, c'étaient les bonnes vieilles truies porteuses usées qu'on transformait en salami. — (Anne B. Ragde, La Terre des mensonges, traduit du norvégien par Jean Renaud, vol. 1, éd. Balland, 2011)
    • (Figuré) Tous les efforts de son éloquence ne sauraient transformer cette action criminelle en un acte de vertu.
  2. (Mathématiques) Changer en une forme équivalente.
    • Transformer une équation.
  3. (Pronominal) Changer de forme.
    • Hervé Ricou, le sacriste, […], après nous avoir fait visiter l'église, nous conduisit à une ferme voisine qui, à l’occasion, se transforme en auberge. — (Anatole Le Braz, Les Saints bretons d'après la tradition populaire en Cornouaille, Les Annales de Bretagne, 1893-1894, Paris : Calmann-Lévy, 1937, p.75)
    • Vincent avait éclaté de rire. Le rire s'était transformé en fou rire. Partagé avec ce nouvel ami. Décidément, ce mec pigeait bien. Il pigeait tout. Et à la vitesse « grand V » en plus. — (René Coppano, Il était une fois Marseille, La manufacture des livres, 2010)
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  4. (Pronominal) (En particulier) (Figuré) Se déguiser, prendre plusieurs caractères, selon ses vues et ses intérêts, en parlant d’un humain.
  5. (Pronominal) (Figuré) Se modifier entièrement.
    • Le temps où l’infanterie décidait des batailles était révolu. La guerre se transformait en une question de matériel, d’entraînement et de connaissances spéciales très compliquées. Elle avait cessé d’être démocratique. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 214 de l’éd. de 1921)
    • Une fois qu'ils eurent perdu leur force militaire propre […] la nature de leur système politique se transforma, au point de devenir méconnaissable […] — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p. 42)
  6. (Rugby) « Transformer un essai » : réussir une transformation après un essai, et marquer deux points supplémentaires.

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Nom commun [modifier le wikicode]

transformer \Prononciation ?\ (pluriel à préciser)

  1. (Électricité) Transformateur.