changer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du bas latin cambiare (« échanger »), du latin impérial cambire, sans doute emprunté au gaulois.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

changer \ʃɑ̃.ʒe\ 1er groupe (conjugaison) (pronominal : se changer)

  1. (Intransitif) Devenir autre.
    • Plus ça change, plus c'est la même chose, (Alphonse Karr, Les Guêpes, janvier 1849)
    • L’attitude de l’occupant vis-à-vis de l’occupé évolue aussi. Elle change même du tout au tout. La poigne de fer de l’hitlérisme, relâchée les premiers mois, se resserre brutalement. (Robert Bailly, Les feuilles tombèrent en avril, Paris, Éditions sociales, 1977)
    • Il dégèlera si le vent change.
    • Son visage a bien changé.
    • (Figuré) Vos sentiments ont bien changé, sont bien changés.
    • Comme tout est changé! - Changer en bien. - S’il est honnête homme, il a bien changé. - Ce jeune homme est changé à son avantage.
  2. (Intransitif) Avoir de l’inconstance dans ses projets, ses goûts, ses affections, en parlant d’une personne.
    • C’est un homme qui change aisément, on ne peut se fier à lui. - Aimer à changer. - Un amant jure de ne jamais changer.
  3. (Transitif) Échanger une chose contre une autre.
    • Il a changé ses tableaux contre des meubles
    • Il vaut mieux penser le changement que changer le pansement, Francis Blanche, Les Pensées de Francis Blanche, Le Cherche Midi , 2011.
    • (Absolument) Je ne veux pas changer avec lui.
  4. (Transitif) Remplacer une personne ou une chose par une autre.
    • Ce rappel à la réalité quotidienne et aux occupations usuelles change momentanément le cours de mes pensées. (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
    • Cet intérieur de célibataire, tout de même, ça manquait de ménage. Cette table de bois nu, jamais lessivée sans doute, et ce papier des murs méritait d’être changé. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  5. (Transitif) Rendre une personne ou une chose différente de ce qu’elle était.
    • « Si nous voulons que tout reste tel que c'est, il faut que tout change » (Guiseppedi Tomasi di Lampedusa, Le Guépard, 1958)
    • La tentation d’être un chef juste et humain est naturelle dans un homme instruit ; mais il faut savoir que le pouvoir change profondément celui qui l’exerce ; et cela ne tient pas seulement à une contagion de société ; la raison en est dans les nécessités du commandement, qui sont inflexibles. (Alain, Souvenirs de guerre, Hartmann, 1937, p. 235)
    • Changer sa manière de vivre. - On a changé l’ordre. - Il a changé toute sa maison. - Cet événement allait changer la face des affaires. - Rien ne peut changer les lois de la nature. - Cela ne change rien à mes résolutions.
  6. (Transitif) (Par hyperbole) Devenir méconnaissable.
    • Cet homme est changé, bien changé, changé à ne pas le reconnaître : Il a le visage bien changé, soit par l’âge, soit par la maladie.
    • (Figuré) Il a changé entièrement de mœurs et de conduite.
  7. (Transitif) (Absolument) Remplacer des vêtements ou du linge par d’autres.
    • Il avait changé sa cotte de mailles contre une veste de soie pourpre foncé, garnie de fourrures […] (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • (Par interversion de complément)Changer quelqu’un, changer le linge qu’il a sur lui. - Ce malade a assez transpiré, il est temps de le changer. - Il faut changer la couche du bébé.
  8. (Transitif) (Propre) ou (Figuré) Convertir une chose en une autre.
    • Il est bien probable que ce scélérat de Lycaon que dans son propre palais Jupiter prit la peine de changer en loup, fut un des premiers et sera toujours le plus célèbre des loups-garous anciens et modernes. (Louis Du Bois, Recherches archéologiques, historiques, biographiques et littéraires sur la Normandie, Paris : Dumoulin, 1843, p.297)
    • Il se vantait de pouvoir changer toutes sortes de métaux en or.
    • L’eau se change en glace par l’action du froid.
    • Mes soupçons se changèrent en certitude.
  9. (Transitif) (Propre) ou (Figuré) Quitter une chose pour une autre.
    • Un magnifique paquebot danois, le « Oscar II », couvert de monde, nous rattrapa et changea de route pour passer à proximité de Rockall. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Changer d’habit, de chemise, de linge.
    • Changer d’appartement, de place, d’air, de pays.
    • Changer de maître.
    • Changer de nature.
    • Changer d’état, de forme.
  10. (Transitif) (En particulier) Convertir des billets en une somme égale en petite monnaie.
  11. (Transitif) Convertir des devises
  12. (Pronominal) Changer de vêtements.
  13. (Pronominal) Se transformer.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

(3)

(6)

(4)

(10 - 11)

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]


Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Homophones[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]