billet

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Billet

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1459) De l’ancien français billette (1389), altération de bullette, diminutif de bulle.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
billet billets
\bi.jɛ\
Un billet d’un dollar américain. (sens 3 et 7)
Un billet de théâtre (sens 4).

billet \bi.jɛ\ masculin

  1. Petit écrit que l’on adresse à quelqu’un ; petite lettre missive dans laquelle on peut se dispenser des formules de compliments utilisées dans les lettres.
    • Écrire, recevoir un billet.
    • Un petit billet.
    • On jeta sur la scène un billet qui contenait des vers.
    • Billet doux : Billet d’amour, de galanterie.
  2. Écrits imprimés ou à la main, par lesquels on informe les particuliers ou le public de diverses choses.
    • Billet de mariage.
    • Billet de faire part. On dit plutôt
    • Lettre de faire part, ou elliptiquement
    • Faire part. Voyez « part ».
  3. Écrit, promesse par laquelle on s’oblige de payer une certaine somme.
    • Billet à ordre.
    • Billet payable au porteur ou billet au porteur.
    • Faire un billet.
    • Souscrire un billet pour telle somme.
    • Négocier, escompter, endosser, acquitter, payer, rembourser un billet.
    • On trouvera de l’argent sur son billet.
    • Les billets d’un tel sont bien discrédités sur la place.
    • Billet de banque, billet émis par une banque de circulation et qui a cours dans le public.
    • Billet de banque désigne le plus ordinairement un billet émis par une banque nationale et remboursable en espèces.
    • Billet de banque de mille francs, de cinq cents francs.
    • Billet de cent francs, de cinquante francs.
  4. Carte ou petit écrit qui donne entrée dans quelque lieu, à quelque spectacle, à quelque assemblée ou accès dans un train, etc.
    • On me délivre un billet de première classe, valable jusqu’à Bakou. Je descends sur le quai qui donne accès aux voitures. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. I, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • Une étude récente a démontré que les chances de valider son billet de train dès la première introduction dans le composteur sont de 1 sur 200 000 […]. — (Pascal Fioretto, Petit dictionnaire énervé de nos vies de cons, Paris : Éditions de l'Opportun, 2011)
    • Comme il a pris son billet d'avion au dernier moment, ça lui aura coûté un bras, voire les deux, et ça lui fera les pieds. — (Julia London, Un parfait arrangement, traduit de l'anglais (USA) par Véronique Fourneaux, éd. J'ai Lu, 2017, chap. 9)
    • Billet de concert, de théâtre.
    • Billet à prix réduit.
    • Billet de faveur, d’auteur.
    • Billet de parterre.
    • Billet de fauteuils d’orchestre, de loge, de galerie.
  5. (Vieilli) Bulletin de vote.
    • Déposer les billets dans l’urne du scrutin.
    • Billet nul.
    • Billet blanc : Billet mis dans l’urne et sur lequel il n’y a rien d’écrit.
  6. Bulletins délivrés aux personnes qui prennent part à une loterie.
    • Billet de loterie.
    • Les numéros que porte un billet.
    • Placer des billets de loterie.
    • Le prix du billet est de trois francs.
    • Prendre un billet.
    • Billet gagnant.
  7. (Par ellipse) Billet de banque.
    • Maintenant, il subodorait, d’un groin irrité, le fafiot libérateur, le magique et fastueux billet de cinquante qui permettrait à la maisonnée de bouffer raisonnablement deux ou trois fois dans la semaine. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, p. 10)
    • Dans un tiroir, il y avait trente billets de mille francs, trente, attachés, par paquets de dix, avec des faveurs roses, ainsi que des lettres d’amour… — (Octave Mirbeau, Lettres de ma chaumière : La Tête coupée, A. Laurent, 1886)
    • À mesure qu’augmentait les émissions de papier-monnaie, s’accentuait la dépréciation du mark, et de plus en plus les particuliers s’efforçaient, quand ils recevaient des billets, de les échanger aussitôt contre des marchandises. — (Wilfrid Baumgartner, Le Rentenmark (15 Octobre 1923 - 11 octobre 1924), Presses Universitaires de France, 1925 (réimpression de la 2e édition revue), p. 93)
    • Pour calculer le coût total de la sécurisation, il faut tenir compte des procédures et des appareils de détection des faux billets chez les commerçants ou leurs banques. — (Mostafa Hashem Sherif, Paiements électroniques sécurisés, PPUR presses polytechniques, 2007, p. 32)
  8. (Par extension) Effet de commerce.
    • Il faudrait, en premier lieu, répandre parmi nous, par le perfectionnement des institutions de crédit, l’usage des billets, des promesses, des reconnaissances. — (Michel Gustave Partounau du Puynode, De la monnaie, du crédit et de l’impôt, 1853, page V)
  9. (Argot) (France) (Désuet) Somme de mille francs, avant 1960, de dix francs ensuite.
    • C’est alors qu’mon indic s’amène là haut et présente pour quarante billets de diams appartenant au bijoutier. On fait venir l’dit bijoutier. Il r’connaît ses diamants. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
  10. (Internet) Note ou article publié dans un blogue ou un forum.
    • Billet de blogue.

Synonymes[modifier]

Carte ou petit écrit qui donne entrée ou accès
ticket

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
billet
\ˈbɪ.lɪt\
billets
\ˈbɪ.lɪts\

billet \ˈbɪ.lɪt\

  1. Baraquement.
  2. Billet : petite lettre informelle.
  3. (Héraldique) Billette.

Synonymes[modifier]

Verbe [modifier]

billet \ˈbɪ.lɪt\

  1. Baraquer.

Danois[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) Du français billet.

Nom commun [modifier]

billet \Prononciation ?\ masculin

  1. Billet, ticket.