baraquer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

[1]; De baraque.
[2]; De l'arabe baraka, « s'agenouiller »

Verbe 1 [modifier le wikicode]

baraquer \ba.ʁa.ke\ 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se baraquer)

  1. (Transitif) (Militaire) Loger ou installer dans des baraquements.
    • On baraqua le régiment.
  2. (Intransitif) Séjourner dans des baraquements.
    • « […]. Tourne-toi vers le nord, puis, lorsque l'ombre de ton chameau s'étendra à mi-distance de sa hauteur, tu franchiras un oued avec quatre thalas, et un pâturage de hâd. Tu baraqueras le lendemain, etc. » — (Roger Frison-Roche, Reportages africains (1946-1960), textes choisis par Catherine Cuénot, Paris : éd. Arthaud, 2010)
    • Les troupes baraquèrent tout l’hiver.
  3. (Pronominal) Se construire des baraques.
    • Les troupes se baraquèrent à la hâte.

Traductions[modifier le wikicode]

Verbe 2[modifier le wikicode]

baraquer \ba.ʁa.ke\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se baraquer)

  1. Se mettre à genoux en parlant des chameaux afin de permettre au cavalier de monter en selle ou d'en descendre.
    • Ratita le premier donna le signal de baraquer. — (Roger Frison-Roche, Le rendez-vous d’Essendilène, 1954, chapitre XXVIII)
    • Elle fit baraquer son méhari et en descendit avec grâce.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]