virer sa cuti

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Composé de virer et de cuti.

Locution verbale [modifier le wikicode]

virer sa cuti \vi.ʁe sa ky.ti\ (se conjugue → voir la conjugaison de virer)

  1. Être positif au test de la cuti-réaction à la tuberculine.
    • À la rentrée de janvier il avait perdu son allant et ses couleurs. Il avait viré sa cuti. On l’envoya à la campagne pour plusieurs mois avec la recommandation expresse de ne pas ouvrir un livre de classe, de ne pas tenir un porte-plume sauf pour écrire à ses parents. — (Édouard Bled, J’avais un an en 1900, Fayard, 1987, Le Livre de Poche, page 390)
  2. (Figuré) (Familier) Changer radicalement d’opinion, de conviction, de conduite, d’orientation sexuelle.
    • Un Ferguson perd deux doigts, un Ferguson vire sa cuti, l’un part à Princeton et l’autre à Columbia mais, en définitive, rien ne change : fan de ciné et de basket, amoureux de Kafka et de Paris, Ferguson demeure un incurable New-Yorkais. — (Fabrice Colin, Auster se met en quatre, Le Canard Enchaîné, 10 janvier 2018, page 6)
    • La Nuit des Reines ou Comment Henri III a viré sa cuti est une comédie de Michel Heim.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]