coup de l’étrier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

→ voir coup et étrier.

Locution nominale[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
coup de l’étrier
/ku də l‿e.tʁi.je/
coups de l’étrier
/ku də l‿e.tʁi.je/

coup de l’étrier masculin

  1. Coup que l’on boit au moment du départ.
    • Viendrez-vous me tendre le coup de l’étrier, demain matin ? (Robert Brasillach, La Conquérante, Librairie Plon, 1943, Sixième Partie, chapitre II, p. 333)
    • Ils avaient fait venir un taxi de la gare. Tout le monde, sauf Mme Niobé, qui ne se dérangeait jamais, était rangé au-dessus du perron, et M. Clément avait en vain offert le coup de l’étrier. (Georges Simenon, Marie qui louche, Presses de la Cité, Paris, 1952, Première Partie, ch. 3)

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]