détracteur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin detractor.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin détracteur
/det.ʁak.tœʁ/
détracteurs
/det.ʁak.tœʁ/
Féminin détractrice
/det.ʁak.tʁis/
détractrices
/det.ʁak.tʁis/

détracteur /de.tʁak.tœʁ/

  1. Celui ou celle qui prend plaisir à critiquer voire rabaisser quelqu’un ou quelque chose.
    • Niant tout cela, les détracteurs tourneront en dérision les mérites de l’écrivain méconnu ; nulle voix ne répondra à la sienne ; il demeurera isolé au beau milieu du chemin. (Nicolas Gogol, Les âmes mortes, 1842 ; traduction de Henri Mongault, 1949)
    • Nulle part, l'école de Clermont n’a autant de détracteurs qu’à Clermont même et l’acharnement de ceux-ci n’est pas petit. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité, 1931)
    • Les détracteurs du nudisme - les moralistes ou hygiénistes conservateurs d’État ou d’Église - prétendent que la vue du nu, que la fréquentation entre nudistes des deux sexes exaltent le désir érotique. (Émile Armand, Le nudisme révolutionnaire, dans L’Encyclopédie anarchiste, 1934)
    • Dès 1890 se développe l’offensive du béton et du béton armé dans les grandes soumissions. Mais la résistance à cet hybride, véritable mariage de la carpe et du lapin à en croire ses détracteurs, sera longue et opiniâtre. (Pierre Frey, Alphonse Laverrière, 1872-1954 : parcours dans les archives d’un architecte, 1999, p.176)

Antonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]