nymphomanie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Nymphomanie

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(1721) Du grec ancien νύμφη, númphê (« nymphe ») et μανία, manía (« folie »).
Dérivé de νυμφόληπτος, numpholêptos (« emporté par les nymphes », d'où « rendu fou »), de νυμφιάω, numphiáô (« être en rut ») ou bien du sens de « clitoris » qu’a acquis νύμφη, númphê dans le vocabulaire médical → voir nymphotomie [1].

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
nymphomanie nymphomanies
/nɛ̃.fɔ.ma.ni/
Une scène de nymphomanie ? Nymphes et satyre, par William Bougereau (1873)

nymphomanie /nɛ̃.fɔ.ma.ni/ féminin

  1. (Médecine) Amplification pathologique des besoins sexuels chez la femme.
    • Le mariage seul guérit la nymphomanie, sur-tout quand elle a pris sa source dans une violente passion pour l'objet qu'il est enfin permis de posséder. (Bienville, La nymphomanie ou le traité de la fureur utérine, Londres, 1789)
    • La nymphomanie, maladie étonnante par la simplicité de sa cause, qui pour l'ordinaire est l'inflammation lente des ovaires et de la matrice ; maladie dégradante par ses effets, qui transforment la fille la plus timide en une bacchante. (Cabanis, Rapp. phys. et mor., t.1, 1808)

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Hyperonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]