pierre philosophale

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin lapis philosophorum.

Locution nominale[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
pierre philosophale
/pjɛʁ fi.lɔ.sɔ.fal/
pierres philosophales
/pjɛʁ fi.lɔ.sɔ.fal/

pierre philosophale féminin

  1. (Alchimie) (Mythologie) Substance hypothétique dont l’élaboration constitue le but de l’alchimie, permettant d’acquérir la conscience absolue. Sa détention permettrait, d’accéder à la lumière inextinguible, de donner la vie éternelle, ou de transmuter des métaux.
    • La pierre philosophale n’est pas autre chose que ce secret ; c’est ce secret qu’avait trouvé Pythagore, et qu’ont retrouvé le comte de Saint-Germain et Cagliostro ; […] (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes, 1849)
  2. (Figuré) Chose impossible à trouver.
    • C’est une déclaration aussi désespérante qu’encourageante pour deux jeunes gens qui veulent chercher la pierre philosophale du bonheur dans le mariage, […] (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

  • Il faut qu’il ait trouvé la pierre philosophale : (Vieilli) Se dit d’un homme qui fait des dépenses fort au-dessus du revenu qu’il paraît avoir.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]