prosélyte

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : proselyte

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin proselytus (« prosélyte »).

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
prosélyte prosélytes
/pʁo.ze.lit/

prosélyte /pʁo.ze.lit/ masculin et féminin identiques

  1. (Religion) Qui cherche à convertir.
    • Un discours prosélyte.
    • Un éditeur, c'est un lecteur plus prosélyte que les autres ! (source)
  2. (Religion) Relatif au prosélytisme.
    • Un pèlerin prosélyte.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
prosélyte prosélytes
/pʁo.ze.lit/

prosélyte /pʁo.ze.lit/ masculin et féminin identiques

  1. (Religion) Personne convertie du paganisme au judaïsme.
    • Un nouveau prosélyte.
    • Les juifs et les prosélytes.
  2. (Par extension) Personne nouvellement convertie au catholicisme.
    • Ce missionnaire fit beaucoup de prosélytes parmi les juifs.
  3. (Par extension) Disciple, personne nouvellement convertie à une cause, à une idée.
    • [...] Alain, quand les horaires le permettent, demande toujours que les services jeunesse des orchestres symphoniques ou les attachés culturels des ambassades ou des consulats organisent des rencontres avec les jeunes pour entraîner de nouveaux prosélytes. Non pas pour en faire des intégristes sectaires et desséchés, mais pour leur montrer une carte où tous les sentiers mènent à un trésor dont ils ignorent jusqu'à l'existence. (George Nicholson, Alain Lefèvre, Éditions Druide, Montréal, 2012, p. 202)
  4. (Par extension) Partisan enthousiaste, voire fanatique.
    • Un prosélyte des nouvelles technologies.
    • Je crois que dans les périodes d'irréligiosité les gens les plus débauchés sont ceux qui seraient devenus de fanatiques prosélytes dans des périodes où la religion domine. (B. Bartók, Bela Bartók. Musique de la vie, Stock, 1981, p. 30)
    • D’ailleurs, il faut bien avouer que, dans mon enthousiasme de prosélyte, j’avais un peu maquillé la réalité. (François Lavallée, Quand la fontaine coule dans la vallée, Linguatech éditeur, 2007)

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]