à bout de nerfs

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) Référence aux terminaisons nerveuses, particulièrement des mains, qui sont extrêmement sensibles. Lorsqu’elles sont excitées au point de créer une douleur, cela provoque un état de tension extrême dont l’image a été reprise dans cette expression.

Locution adjectivale [modifier]

à bout de nerfs \a bu də nɛʁ\

  1. Dans un état d’énervement très avancé.
    • Il me harcèle sans arrêt, je suis à bout de nerfs.
    • Depuis qu’ils ont commencé les travaux, je ne dors plus, je suis à bout de nerfs.
    • En effet l’illumination d’Apelle n’a lieu que parce que le peintre s’emporte à ce point contre les faiblesses de sa technique, qu’à bout de nerfs, il lance contre son avorton de peinture une éponge vengeresse. — (Marie-Luce Demonet, Alain Legros, L’Écriture du scepticisme chez Montaigne, 2004)
    • Les policiers font preuve d’une brutalité disproportionnée […]. Ils sont à bout de nerfs, visiblement, après toutes ces manifestations, toutes ces heures supplémentaires […]. — (Nicolas Langelier, Année rouge, Atelier 10, Montréal, 2012, p. 40)

Synonymes[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]