ânier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
ânier âniers
\ɑ.nje\

ânier \ɑ.nje\ masculin (pour une femme, on dit : ânière)

  1. Celui qui conduit des ânes.
    • Vinrent enfin des ânes, et, sur cette noble monture, je me suis mis en route en compagnie d'un honnête Prussien, mon compagnon d'infortune, et d’une demi-douzaine de muletiers ou, pour mieux dire, d’âniers. — (Prosper Mérimée, Lettres d’Espagne, 1832, réédition Éditions Complexe, 1989, page 144)
    • À quelques jours de là, rentrant chez moi tout à fait à l'improviste, je trouvai, relativement peu vêtus, Marie et une manière de grand Égyptien malpropre, que je reconnus pour un ânier de la rue du Caire. — (Alphonse Allais, À se tordre, 1891)
    • Des ânes chargés d'outres emplies trottaient devant le bâton des âniers. — (Pierre Louÿs, Aphrodite, Mercure de France, Paris, 1896)
    • Elle était si préoccupée par l'image obsédante du jeune bijoutier qu'elle ne remarquait ni les âniers, ni les chameliers qui la poursuivaient de leurs cris: « Gare! Gare! » …. — (Out-el-Kouloub, Nazira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
  2. (Lyonnais) éboueur[1].

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Dictionnaire en ligne Le Lyonnais (lien)