île-État

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : ile-État

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de île et de État.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
île-État îles-États
\i.l‿e.ta\

île-État \i.l‿e.ta\ féminin

  1. Pays insulaire.
    • Gérée telle une multinationale, réglementée jusque dans le moindre détail et guettée par l’ennui, l’île-État a l’allure d’une cité-jardin à l’abri des embouteillages et de la pollution qui fait rêver les visiteurs, en particulier ceux venus des grandes métropoles d’Asie. — (Jean-Claude Pomonti, « Mort de Lee Kuan Yew, fondateur de la cité-État de Singapour », Le Monde.fr, 22 mars 2015)
    • Comme 14 000 migrants africains depuis 2002 qui croyaient mettre le cap sur les côtes italiennes, ces soixante-huit personnes découvrent l’existence de Malte, frontière la plus méridionale – Canaries mises à part – de l’Union européenne et île-Etat à peine plus grande que Marseille. — (Geoffrey Le Guilcher et Basile Lemaire, « Malte, Alcatraz de l’Europe pour migrants africains », Les Inrocks.com, 12 avril 2012)
    • Le ministre de la propagande, Bing Guang Gang, s’est récemment rendu dans l’île-État à la tête d’une impressionnante délégation, afin d’étudier la manière dont les Singapouriens contrôlent l’Internet. — (Serge Bésanger, Le défin chinois, Alban, 1996, page 302)

Traductions[modifier le wikicode]

→ voir pays insulaire