Abdera

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Conventions internationales[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1832) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom scientifique [modifier le wikicode]

Abdera

  1. (Entomologie) Coléoptère de la famille des Melandryidae.

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • Abdera sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg
  • Abdera sur Wikispecies Article sur wikispecies

Latin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du grec ancien Ἄβδηρα, Ábdera ; voir Abdara.

Nom propre [modifier le wikicode]

Cas Singulier
Nominatif Abderă
Vocatif Abderă
Accusatif Abderăm
Génitif Abderae
Datif Abderae
Ablatif Abderā

Abdera \Prononciation ?\ féminin singulier

  1. (Géographie) Abdère, ville de Thrace.
    • ita finit Hister a septentrione, ab ortu Pontus ac Propontis, a meridie Aegaeum mare. cuius in ora a Strymone Apollonia, Oesyma, Neapolis, Datos. intus Philippi colonia — absunt a Dyrrhachio CCCXXV —, Scotusa, Topiros civitas. Mesti amnis ostium, mons Pangaeus. Heraclea, Olynthos, Abdera libera civitas. stagnum Bistonum et gens. oppidum fuit Tirida, Diomedis equorum stabulis dirum; nunc sunt Dicaea, Ismaron, locus Parthenion, Phalesina, Maronea, prius Orthagurea dicta. — (Pline le Jeune, Naturalis Historia, IV)
      Ainsi la Thrace a pour limites, au nord, le Danube; au levant, le Pont-Euxin et la Propontide; au midi, la mer Égée, sur la côte de laquelle, à partir de l'embouchure du Strymon, sont Apollonie, Oesyma, Néapolis, Datos; dans l'intérieur, Philippes, colonie, éloignée de Dyrrachium de 125.000 pas; Scotusa, Topiris, l'embouchure du fleuve Nestus, le mont Pangée, Héraclée, Olinthe, Abdère, cité libre; le lac et la nation des Bistoniens. Il y eut jadis dans cette contrée la ville de Tirida, où étaient les horribles écuries des chevaux de Diomède. Maintenant on y trouve Dicéae (10), Ismare, la localité dite Parthénion, Phalesine, Maronée, ci-devant appelée, Ortagurée. — (traduction)

Dérivés[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]