Annexe:Grammaire en same du Nord

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L’orthographe[modifier le wikicode]

En 1979, une orthographe unifiée du same du Nord a été fixée. Avant, chaque pays avait sa propre écriture. L’orthographe officielle a été changée en 1985. Le same du Nord s’écrit avec une variante de l’alphabet latin, qui présente les 30 lettres suivantes :

a · á · b · c · č · d · đ · e · f · g · h · i · j · k · l · m · n · ŋ · o · p · r · s · š · t · ŧ · u · v · w · z · ž

L’apostrophe droite ' est quelque fois utilisée dans les dictionnaires pour indiquer qu’un groupe de consonnes internes est au troisième degré (appelé également degré superfort) de l’alternance consonantique. Cela est fait afin de pouvoir déduire la déclinaison de ce type de mot. Comme ' n’est jamais utilisée en dehors des dictionnaires, il a été jugé préférable de ne pas l’inclure ici dans le mot mais plutôt de placer une note pour chaque mot concerné. (Voir ealli pour un exemple).
Une catégorie Catégorie:Mots au degré superfort en same du Nord recense tous les mots concernés.

Clé de tri[modifier le wikicode]

Pour préserver l’ordre alphabétique des mots, il convient d’ajouter une clé de tri pour tous les mots comprenant les caractères suivants : á, č, đ, š et ž.
Ces caractères y seront remplacés respectivement par : a’, c’, d’, s’ et z’. ’ est l’apostrophe typographique (unicode U+2019) et non pas l’apostrophe du clavier ' (unicode U+0027). Exemple : pour čálát on ajoutera en fin de page la clé de tri : {{clé de tri|c’a’la’t}}.
Note : Si la page comprend des définitions dans d’autres langues, mettre la clé de tri dans la ligne de forme comme paramètre du type de mot afin qu’elle reste spécifique au same du Nord. Exemple : Ásia, type de mot : {{S|nom propre|se|clé=a’sia}}.

L’alternance consonantique[modifier le wikicode]

Le same du Nord est une langue où les mots sont assujettis à des modifications morphologiques appelées alternances consonantiques affectant les groupes de consonnes internes (entre voyelles) du radical.
Cette alternance possède trois niveaux appelés degrés.
On distingue les degrés I, II et III également nommés respectivement degré faible, degré fort et degré superfort.
Les paradigmes de déclinaisons et de conjugaisons indiquent quel degré doit être employé en fonction des cas.

La réduction vocalique[modifier le wikicode]

Un deuxième phénomène affecte les mots comportant certaines diphtongues. Dans certains cas, il y a réduction de la diphtongue en une seule voyelle :

  • ea devient e
  • ie devient i
  • oa devient o
  • uo devient u

Les paradigmes de déclinaisons et de conjugaisons indiquent si il y a réduction vocalique ou non en fonction des cas.

Le nom[modifier le wikicode]

Il n’y a pas de genre grammatical en same du Nord. Il y a par contre trois nombres : le singulier, le duel et le pluriel. Note : comme dans la plupart des langues vivantes où il existe encore, le duel a tendance à laisser la place au pluriel.
La notion de duel n’intervient que dans la conjugaison des verbes.

Les cas[modifier le wikicode]

Le same du Nord est une langue flexionnelle : il existe six cas pour les substantifs :

  • le nominatif — c’est le cas du sujet
  • l’accusatif/génitif — ces deux cas ayant fusionnés en un seul. Sert au complément d’objet direct et à exprimer la possession
  • l’illatif — indique la destination ou l’attribution
  • le locatif/séparatif — indique la situation ou la provenance et entre dans la construction habitive.
  • le comitatif — indique l’accompagnement (avec)
  • l’essif — indique la qualité ou l’état (en tant que). Il est le même au singulier et au pluriel.

La déclinaison nominale[modifier le wikicode]

Les noms sames peuvent être classés en trois catégories du point de vue de leur déclinaison selon la longueur de leur génitif singulier :

  • Les noms dont le génitif singulier est parisyllabique (qui est constitué d’un nombre pair de syllabes)
  • Les noms dont le génitif singulier est imparisyllabique (qui est constitué d’un nombre impair de syllabes)
  • Les noms dont le génitif singulier est parisyllabique mais provenant d’un ancien radical imparisyllabique.

Déclinaison des noms dont le génitif singulier est parisyllabique [modifier le wikicode]

  • Le radical du nominatif singulier est au degré fort ou superfort (II ou III). On notera "FT" ce radical. Exemple : goahti, FT = goaht.
  • Le degré faible correspondant, s’il existe (voir Tableau des alternances consonantiques) est le degré immédiatement inférieur au degré de "FT" : fort (II) si "FT" est au degré superfort (III), faible (I) si "FT" est au degré fort (II). On note "fb" ce radical. Exemple : goaht est au degré fort (II). Le degré faible de "ht" est "đ". Le radical au degré faible de "goaht" est donc "goađ".
  • Seuls sont au degré fort le nominatif singulier, l’illatif singulier et l’essif, les autres flexions étant au degré faible.
  • La réduction vocalique affectant les diphtongues éventuelles est notée "RV" (voir réduction vocalique ci-dessus).
  • Le génitif singulier des mots concernés se terminent par : i, u, a ou á.
  • Quelques mots font exceptions et ne subissent pas l’alternance consonantique.
Paradigme des noms se terminant par i.[modifier le wikicode]
  • Exemple avec goahti (« tente ou hutte same ») : FT = goaht, fb = goađ, RV = o :

Cas Singulier Pluriel
Nominatif FT-i fb-it
Accusatif
Génitif
fb-i fb-RV-iid
Illatif FT-ái fb-RV-iide
Locatif fb-is fb-RV-iin
Comitatif fb-RV-iin fb-RV-iiguin
Essif FT-in
Cas Singulier Pluriel
Nominatif goahti goađit
Accusatif
Génitif
goađi gođiid
Illatif goahtái gođiide
Locatif goađis gođiin
Comitatif gođiin gođiiguin
Essif goahtin
Paradigme des noms se terminant par u.[modifier le wikicode]
  • Exemple avec rievdnu (« épingle ») : FT = rievdn, fb = rievnn, RV = i :

Cas Singulier Pluriel
Nominatif FT-u fb-ut
Accusatif
Génitif
fb-u fb-uid
Illatif FT-RV-ui fb-uide
Locatif fb-us fb-uin
Comitatif fb-uin fb-uiguin
Essif FT-un
Cas Singulier Pluriel
Nominatif rievdnu rievnnut
Accusatif
Génitif
rievnnu rievnnuid
Illatif rivdnui rievnnuide
Locatif rievnnus rievnnuin
Comitatif rievnnuin rievnnuiguin
Essif rievdnun
Paradigme des noms se terminant par a.[modifier le wikicode]
  • Exemple avec heasta (« cheval ») : FT = heast, fb = heastt, RV = e :

Cas Singulier Pluriel
Nominatif FT-a fb-at
Accusatif
Génitif
fb-a fb-aid
Illatif FT-RV-ii fb-aide
Locatif fb-as fb-ain
Comitatif fb-ain fb-aiguin
Essif FT-an
Cas Singulier Pluriel
Nominatif heasta heasttat
Accusatif
Génitif
heastta heasttaid
Illatif hestii heasttaide
Locatif heasttas heasttain
Comitatif heasttain heasttaiguin
Essif heastan
Paradigme des noms se terminant par á.[modifier le wikicode]
  • Exemple avec boadnjá (« époux ») : FT = boadnj, fb = boatnj :

Cas Singulier Pluriel
Nominatif FT-á fb-át
Accusatif
Génitif
fb-á fb-áid
Illatif FT-ái fb-áide
Locatif fb-ás fb-áin
Comitatif fb-áin fb-áiguin
Essif FT-an
Cas Singulier Pluriel
Nominatif boadnjá boatnját
Accusatif
Génitif
boatnjá boatnjáid
Illatif boadnjái boatnjáide
Locatif boatnjás boatnjáin
Comitatif boatnjáin boatnjáiguin
Essif boadnján
Paradigme des noms se terminant par e.[modifier le wikicode]
  • Exemple avec gumpe (« loup ») : FT = gump, fb = gumpp :

Cas Singulier Pluriel
Nominatif FT-e fb-et
Accusatif
Génitif
fb-e fb-iid
Illatif FT-ii fb-iide
Locatif fb-es fb-iin
Comitatif fb-iin fb-iiguin
Essif FT-en
Cas Singulier Pluriel
Nominatif gumpe gumppet
Accusatif
Génitif
gumpe gumppiid
Illatif gumppii gumppiide
Locatif gumppes gumppiin
Comitatif gumppiin gumppiiguin
Essif gumpen
Paradigme des noms se terminant par une consonne.[modifier le wikicode]
  • Les noms concernés ont trois syllabes.
  • Le radical au degré faible s’obtient en remplaçant la consonne finale du nominatif singulier comme indiqué ci-dessous.
  • Le radical au degré fort découle de l’alternance consonantique classique appliquée à cette nouvelle finale.
  • t devient g au degré faible et donc hk au degré fort
  • s reste inchangé au degré faible et devient ss au degré fort
  • š devient čč au degré faible et donc žž au degré fort
  • Exemple avec lossodat (« poids ») : fb = lossodag, FT = lossodahk :

Cas Singulier Pluriel
Nominatif FT-a fb-at
Accusatif
Génitif
fb-a fb-aid
Illatif FT-ii fb-aide
Locatif fb-as fb-ain
Comitatif fb-ain fb-aiguin
Essif FT-an
Cas Singulier Pluriel
Nominatif lossodat lossodagat
Accusatif
Génitif
lossodaga lossodagaid
Illatif lossodahkii lossodagaide
Locatif lossodagas lossodagain
Comitatif lossodagaiin lossodagaiguin
Essif lossodagan

Déclinaison des noms dont le génitif singulier est imparisyllabique [modifier le wikicode]

  • Le radical du nominatif singulier et l’essif sont au degré faible noté "fb", les autres cas sont au degré fort noté "FT".
  • La réduction vocalique affectant les diphtongues éventuelles sera notée "RV".
  • Les mots concernés se terminent par a, i, u ou une consonne notée "C".
  • La réduction vocalique n’a lieu que pour les mots se terminant par u suivie d’une consonne.
  • Beaucoup de mots (se terminant tous par une consonne) font exception et ne subissent pas l’alternance consonantique.
Paradigme des noms se terminant par a.[modifier le wikicode]
  • Exemple avec beana (« chien ») : FT = beatn , fb = bean :

Cas Singulier Pluriel
Nominatif fb-a FT-agat
Accusatif
Génitif
FT-aga FT-agiid
Illatif FT-agii FT-agiidda
Locatif FT-agis FT-agiin
Comitatif FT-agiin FT-agiiguin
Essif fb-an
Cas Singulier Pluriel
Nominatif beana beatnagat
Accusatif
Génitif
beatnaga beatnagiid
Illatif beatnagii beatnagiidda
Locatif beatnagis beatnagiin
Comitatif beatnagiin beatnagiiguin
Essif beanan
Paradigme des noms se terminant par i.[modifier le wikicode]
  • Exemple avec luomi (« plaquebière ») : FT = luopm, fb = luom :

Cas Singulier Pluriel
Nominatif fb-i FT-ánat
Accusatif
Génitif
FT-ána FT-ániid
Illatif FT-ánii FT-ániidda
Locatif FT-ánis FT-ániin
Comitatif FT-ániin FT-ániiguin
Essif fb-in
Cas Singulier Pluriel
Nominatif luomi luopmánat
Accusatif
Génitif
luopmána luopmániid
Illatif luopmánii luopmániidda
Locatif luopmánis luopmániin
Comitatif luopmániin luopmániiguin
Essif luomin
Paradigme des noms se terminant par u.[modifier le wikicode]
  • Exemple avec nisu (« blé») : FT = niss, fb = nis :

Cas Singulier Pluriel
Nominatif fb-u FT-onat
Accusatif
Génitif
FT-ona FT-oniid
Illatif FT-onii FT-oniidda
Locatif FT-onis FT-oniin
Comitatif FT-oniin FT-oniiguin
Essif fb-un
Cas Singulier Pluriel
Nominatif nisu nissonat
Accusatif
Génitif
nissona nissoniid
Illatif nissonii nissoniidda
Locatif nissonis nissoniin
Comitatif nissoniin nissoniiguin
Essif nisun
Paradigme des noms se terminant par a suivi d’une consonne.[modifier le wikicode]
  • Exemple avec ganjal (« larme ») : FT = gantj, fb = ganj, C = l :

Cas Singulier Pluriel
Nominatif fb-aC FT-aCat
Accusatif
Génitif
FT-aCa FT-aCiid
Illatif FT-aCii FT-aCiidda
Locatif FT-aCis FT-aCiin
Comitatif FT-aCiin FT-aCiiguin
Essif fb-aCin
Cas Singulier Pluriel
Nominatif ganjal gantjalat
Accusatif
Génitif
gantjala gantjaliid
Illatif gantjalii gantjaliidda
Locatif gantjalis gantjaliin
Comitatif gantjaliin gantjaliiguin
Essif gantjalin
Paradigme des noms se terminant par i suivi d’une consonne.[modifier le wikicode]
  • Exemple avec jeagil (« lichen ») : FT = jeahk, fb = jeag, C = l :

Cas Singulier Pluriel
Nominatif fb-iC FT-áCat
Accusatif
Génitif
FT-áCa FT-áCiid
Illatif FT-áCii FT-áCiidda
Locatif FT-áCis FT-áCiin
Comitatif FT-áCiin FT-áCiiguin
Essif fb-iCin
Cas Singulier Pluriel
Nominatif jeagil jeahkálat
Accusatif
Génitif
jeahkála jeahkáliid
Illatif jeahkálii jeahkáliidda
Locatif jeahkális jeahkáliin
Comitatif jeahkáliin jeahkáliiguin
Essif jeagilin
Paradigme des noms se terminant par u suivi d’une consonne.[modifier le wikicode]
  • Exemple avec duogur (« jeu ») : FT = duhk, fb = duog, RV = u, C = r :

Cas Singulier Pluriel
Nominatif fb-uC FT-oCat
Accusatif
Génitif
FT-RV-oCa FT-RV-oCiid
Illatif FT-RV-oCii FT-RV-oCiidda
Locatif FT-RV-oCis FT-RV-oCiin
Comitatif FT-RV-oCiin FT-RV-oCiiguin
Essif fb-uCin
Cas Singulier Pluriel
Nominatif duogur duhkorat
Accusatif
Génitif
duhkora duhkoriid
Illatif duhkorii duhkoriidda
Locatif duhkoris duhkoriin
Comitatif duhkoriin duhkoriiguin
Essif duogurin
Paradigme des noms sans alternance consonantique[modifier le wikicode]
  • Le thème du génitif singulier noté "TG" sert à tous les cas hormis le nominatif.
  • Exemple avec leivvoš (« alouette ») : TG = leivvož :

Cas Singulier Pluriel
Nominatif Nominatif TG-at
Accusatif
Génitif
TG-a TG-iid
Illatif TG-ii TG-iidda
Locatif TG-is TG-iin
Comitatif TG-iin TG-iiguin
Essif TG-in
Cas Singulier Pluriel
Nominatif leivvoš leivvožat
Accusatif
Génitif
leivvoža leivvožiid
Illatif leivvožii leivvožiidda
Locatif leivvožis leivvožiin
Comitatif leivvožiin leivvožiiguin
Essif leivvožin