Beichte

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Allemand[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Déverbal de beichten, du vieux haut allemand bijiht.

Nom commun [modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif die Beichte die Beichten
Accusatif die Beichte die Beichten
Génitif der Beichte der Beichten
Datif der Beichte den Beichten

Beichte \baɪ̯çtə\ féminin

  1. (Religion) Confession d’un péché.
    • Sie sah jetzt aus wie eine alte Frau, ihr Haar wurde ganz grau, und sie ward fromm und ging jeden Sonntag zur Beichte. — (Guy de Maupassant, Der Liebling)
      Elle avait maintenant l’air d’une vieille femme, ses cheveux était tout gris, et elle était bigotte et allait tous les dimanches à confesse.
  2. Aveu de culpabilité
    • Doch der Spuk ist keineswegs vorbei. Die jüngste Serie von Epo-Geständnissen deutscher Radprofis und Betreuer, zuletzt die Beichte von Jörg Jaksche im Spiegel, lässt das Ausmaß des Dopingsystems ahnen. — (« Superheld für acht Tage, Super-héros pour huit jours », Die Zeit, 5 juillet 2007)
      Non, le spectre n’est aucunement parti. La récente série d’aveux d’EPO des professionnels du cyclisme et des responsables, en dernier lieu la confession de Jörg Jaksche dans le Spiegel, permet d’entrevoir l’ampleur du système du dopage.

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]