Cameroun

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) Du portugais rio dos Camarões (« fleuve des crevettes »), nom donné à l’estuaire du Wouri[1] en 1472 par les marins de Fernando Pôo, s’extasiant devant l’abondance des crevettes dans le cours d’eau.

Nom propre [modifier]

Invariable
Cameroun
\kam.ʁun\
Localisation du Cameroun.

Cameroun \kam.ʁun\ masculin singulier

  1. (Géographie) Pays d’Afrique, entouré du Nigeria au nord-ouest, du Tchad au nord-est, de la République centrafricaine à l’est, du Congo au sud-est, du Gabon et de la Guinée équatoriale au sud, et du golfe de Guinée au sud-ouest, et dont la capitale est Yaoundé.
    • L’objectif de la France était d’ailleurs de procéder au plus vite à la dégermanisation du Cameroun. Le Père Jules Douvry fut confirmé administrateur apostolique du Cameroun durante bello le 3 février 1917. — (Jean-Paul Messina & ‎Jaap van Slageren, Histoire du christianisme au Cameroun : des origines à nos jours, Karthala éditions/éditions CLÉ, 2005, p. 153)
    • C'est dans ce cercle de personnages politiques réservés et non de personnalités politiciennes et paradeuses qu'il convient de rechercher le profil du remplaçant que Paul Biya prépare pour le Cameroun », précise le politologue. — (Michel Roger Emvana, Paul Biya: les secrets du pouvoir, Karthala Éditions, 2005, p. 233)

Gentilés et adjectifs correspondants[modifier]

Synonymes[modifier]

Note[modifier]
Le nom de Cameroun a été utilisé historiquement par plusieurs entités : un protectorat allemand, qui a été divisé en Cameroun français et Cameroun britannique à l’issue de la Première Guerre mondiale. La partie britannique était appelée Cameroons (au pluriel) en anglais, car la partie nord et la partie sud étaient administrativement distinctes. L’une rejoignit le Nigeria et l’autre a été fusionnée avec l’ancien Cameroun français en 1961.

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

  1. Ladislas Nzesse, « Le français au Cameroun : d’une crise sociopolitique à la vitalité de la langue française (1990-2008) », première partie, Le français en Afrique no 24, Revue du Réseau des observatoires du français contemporain en Afrique

Danois[modifier]

Nom propre [modifier]

Cameroun \Prononciation ?\

  1. (Géographie) Cameroun (pays d’Afrique).

Interlingua[modifier]

Nom propre [modifier]

Cameroun \Prononciation ?\

  1. (Géographie) Cameroun (pays d’Afrique).