Forces d’autodéfense

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1954) Calque du japonais 自衛隊, Jieitai, lui-même dérivé de 自衛, jiei (« autodéfense ») avec le suffixe , -tai (« force, équipe »), euphémisme politique pour éviter le mot , gun (« militaire, armée »), qui est associé à l’armée et à la marine impériales japonaises jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Nom propre [modifier le wikicode]

Forces d’autodéfense \fɔʁs d‿o.to.de.fɑ̃s\ féminin pluriel

  1. Forces armées du Japon.
    • Les Forces d’autodéfense — nom officiel de l’armée, selon les termes pacifistes de la Constitution nippone — vont désormais se concentrer sur la surveillance des îles méridionales, dont plusieurs sont revendiquées à la fois par Pékin et Tokyo. — (Le Japon renforce sa défense vis-à-vis de la Chine et de la Corée du Nord, Le Monde, 2010-12-17)
    • Dimanche dernier, le premier ministre, Naoto Kan, a décidé de doubler le nombre de soldats déployés dans les régions dévastées, de 50.000 à 100.000 hommes, soit 40% des effectifs des Forces d’autodéfense, le nom officiel de l’armée japonaise. — (Arnaud de La Grange, Les forces d’autodéfense en première ligne au Japon, Le Figaro, 2011-03-17)

Abréviations[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Méronymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]