Iitomir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du russe Житомир.

Nom propre [modifier le wikicode]

Iitomir \ji.tɔ.miʁ\

  1. (Désuet) (Géographie) Variante de Jytomyr, ville de l’Ukraine occidentale.
    • Les autres corps d’armée ont pour chefs-lieux : Saint-Pétersbourg (1er), Vilna (2e), Riga (3e), Minsk (4e), Varsovie (5e), Varsovie (6e), , Sébastopol (7e), Odessa (8e), Orel (9e), Kharkow (10e), Iitomir (11e), Kiew (12e), Moscou (13e), Lublin (14e) et Kazan (15e). — (Charles Leser, «  L’armée & la flotte russe  », Gil Blas, 15 octobre 1893, page 3)
    • Heureusement l’évêque catholique de Iitomir, Mgr Niedzialkowski, a mis fin à cette querelle par une lettre où il affirme nettement que les Russes et que les Ruthènes ont, aussi bien que les Polonais, le droit d’entendre prêcher dans leur propre langue, et qu’il est interdit d’exiger des pénitents la confession en polonais. — (G. de Pascal, « La crise de l’Église russe », tome 7, octobre-décembre 1909, page 361)