Ripont

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom propre [modifier le wikicode]

Nom propre
Ripont
\Prononciation ?\
Mémorial de Suippes aux villages disparus, qui mentionne Ripont.

Ripont \Prononciation ?\

  1. (Géographie) Ancien village et ancienne commune française, située dans le département de la Marne, détruit en 1918 et désert depuis, puis dont le territoire fut intégré dans celui de la commune de Rouvroy-Ripont en 1950.
    • L'armée prussienne ce même jour s'établit au camp de Massiges : Clairfayt se rapprocha et prit position à Maure : le général Kalkreuth fut placé à Ripont, et les émigrés à Suippe. Le duc de Brunswick se posta, dès la pointe du jour, sur les hauteurs de Montremoi, près de Ville-sur-Tourbe. — (Pierre-François Tissot, Histoire complète de la révolution française, tome 3, Paris : chez Baudouin, 1834-1835, p. 293)
    • Vers le soir, un élan vigoureux complétait nos succès. Au nord de Ripont nous prenions Fontaine-en-Dormois et de la croupe de la Limace nos troupes, remontant au nord, enlevaient Gratreuil. — (L'Opinion, du 3 octobre 1918, p. 243)
    • Cela par esprit de repartie, pour la raison qu'à la mi-février les Allemands, profitant d'une relève sans doute nonchalante, avaient lancé une attaque surprise qui leur avait permis d'avancer sur un front d'un kilomètre et demi au sud de Ripont. Il s'agissait de regagner coûte que coûte le terrain perdu... — (Claude Duneton, Le Monument : roman vrai, Paris : Balland, 2003, nouvelle éd. augmentée, Presses de la Cité, 2014, chap. 25)
    • Les sangliers se déplacent entre les arbustes et les taillis du camp. À l'emplacement de Ripont, dont il ne reste rien, une stèle : ICI FUT RIPONT DETRUIT EN... Sous cette inscription figure le plan du hameau, gravé dans le marbre. Et la Dormoise continue de couler entre Ripont et Tahure. — (Gisèle Bienne, La ferme de Navarin, Éditions Gallimard, 2008, p. 73)

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • Ripont sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg